Gare de Donzenac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Donzenac
Image illustrative de l’article Gare de Donzenac
Localisation
Pays France
Commune Donzenac
Lieu-dit La Gare
Adresse 19270 Donzenac
Coordonnées géographiques 45° 13′ 28″ nord, 1° 30′ 11″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Les Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon
Voies 2
Altitude 148 m
Historique
Mise en service
Fermeture ?
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Donzenac
Géolocalisation sur la carte : Limousin
(Voir situation sur carte : Limousin)
Donzenac
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
(Voir situation sur carte : Corrèze)
Donzenac

La gare de Donzenac est une ancienne gare ferroviaire française de la Ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, située sur le territoire de la commune de Donzenac, dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Mise en service en 1893, elle est fermée au trafic au cours du XXe siècle.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 148 mètres d'altitude, la gare de Donzenac est située au point kilométrique (PK) 488,203 de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, entre la gare ouverte d'Allassac et la gare fermée d'Ussac[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Donzenac est mise en service le par la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans, à l'ouverture de la section entre Limoges-Bénédictins et Brive via Uzerche.

La date de sa fermeture est inconnue.

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageur a été transformé en logement[2]. L'ancienne halle à marchandises est à l'abandon, sur un terrain en friche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [590/4] Limoges - Brive », p. 207.
  2. « Que sont devenues les gares ? », sur lemosin.net (consulté le 22 février 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]