Gare d'Ille-sur-Têt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ille-sur-Têt
Image illustrative de l'article Gare d'Ille-sur-Têt
Les anciennes infrastructures de l'électrification Midi, en gare.
Localisation
Pays France
C Ille-sur-Têt
Adresse Rue de la gare
66130 Ille-sur-Têt
Coordonnées géographiques 42° 40′ 06″ nord, 2° 37′ 28″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Languedoc-Roussillon
Caractéristiques
Ligne(s) Perpignan à Villefranche - Vernet-les-Bains
Voies 2 (+ voie de service)
Quais 2
Transit annuel 1 514 voyageurs (2014)
Altitude 151 m
Historique
Mise en service 10 décembre 1868

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ille-sur-Têt

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Ille-sur-Têt

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Ille-sur-Têt

La gare d’Ille-sur-Têt est une gare ferroviaire française de la ligne de Perpignan à Villefranche - Vernet-les-Bains, située sur le territoire de la commune d’Ille-sur-Têt, dans le département des Pyrénées-Orientales en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1868 par la Compagnie du chemin de Fer de Perpignan à Prades et devient en 1884 une gare de la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne. C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Languedoc-Roussillon.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 151 mètres d'altitude, la gare d'Ille-sur-Têt est située au point kilométrique (PK) 489,407 de la ligne de Perpignan à Villefranche - Vernet-les-Bains, entre les gares ouvertes de Millas et de Vinça.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare d'Ille-sur-Têt, provisoirement terminus de la ligne, est mise en service le 10 décembre 1868[1] par la Compagnie du chemin de Fer de Perpignan à Prades lors de l'ouverture de la section de Perpignan à l'Ille-sur-Têt.

En 1908, la Compagnie du Midi décide d'électrifier une partie de son réseau, elle choisit la section d'Ille-sur-Tête à Villefranche - Vernet-les-Bains pour effectuer des essais de locomotives avec différents types d'infrastructures[2]. L'utilisation de ce système perdurera jusqu'au début des années 1970[3], les poteaux de caténaire datant de ces premières électrifications sont toujours présents au début des années 2010[4].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 1 514 voyageurs[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[6] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi.

Desserte[modifier | modifier le code]

Ille-sur-Têt est desservie[6] par les trains TER Languedoc-Roussillon qui effectuent des missions entre les gares de Perpignan et de Villefranche - Vernet-les-Bains.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fédération historique du Languedoc méditerranéen et du Roussillon, Perpignan, 1969, volume 42 de Congrès Fédération historique du Languedoc méditerranéen et du Roussillon, 1870 p. 87 extrait (consulté le 3 novembre 2011).
  2. M. Jullian, Note sur les essais de traction électrique par locomotives équipées avec moteurs à courant monophasé, lire (consulté le 3 novembre 2011).
  3. Jean-François Picard, « Les Chemins de fer du Midi optent pour l'alternatif », dans Histoire de l'électrification des chemins de fer français lire (consulté le 3 novembre 2011).
  4. Site lrpresse.fr photos (consulté le 3 novembre 2011).
  5. « Fréquentation en gares en 2014 – Ille-sur-Têt », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  6. a, b et c Site SNCF Ter Languedoc-Roussillon, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Ille-sur-Têt lire (consulté le 3 novembre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Perpignan Millas TER Languedoc-Roussillon Vinça Villefranche - Vernet-les-Bains