Gaochang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde chinois image illustrant l’archéologie
Cet article est une ébauche concernant le monde chinois et l’archéologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

42° 51′ 10″ N 89° 31′ 45″ E / 42.8528, 89.52917

Ruines de stupa dans une construction bouddhiste à Gaochang.

Gaochang (chinois : 高昌 ; pinyin : gāochāng, ouïghour : قاراغوجا, translittération : Qara-hoja), également appelée Qočo, est une ancienne ville-oasis construite dans le nord du désert du Taklamakan au nord de la région autonome du Xinjiang en Chine. Elle a été un point d'étape pour les commerçants sur la route de la soie. Les ruines de la ville sont situées à 30 kilomètres au sud de l'actuelle Tourfan.

Pendant les dynasties Yuan et Ming, la ville était nommé par les chinois Halahezhuo (哈拉和卓) (venant de Qara-khoja), ou encore Huozhou (火州 ou 霍州).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Gaochang sur Wikipédia en anglais.
  • 高昌 sur Wikipédia en chinois.

Sur les autres projets Wikimedia :