Gamme par tons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En musique, la gamme par tons (dite aussi unitonique) est une échelle hexatonique dont les six degrés sont tous espacés d'un ton[1]. Il existe deux gammes par tons complémentaires.

Comme tous les degrés de cette gamme sont à distance égale, elle n'a pas de tonique identifiable (elle ne contient pas de quinte ni de quarte justes)[1].

Le compositeur Olivier Messiaen a défini la gamme par tons comme le premier de ses modes à transposition limitée[1].

Gamme par tons partant de do :


\relative c'
\new Staff \with {\remove "Time_signature_engraver"}
{
\time 6/1
\autoBeamOff
\clef treble
\override Rest #'style = #'classical

c1 d e fis gis ais c 
}
\addlyrics {
do ré mi \markup { \concat{ fa \raise #0.5  \translate #(cons 0.5 0) \small \sharp  } } \markup { \concat{ sol \raise #0.5  \translate #(cons 0.5 0) \small \sharp  } } \markup { \concat{ la \raise #0.5 \translate #(cons 0.5 0) \small \sharp  } }  do
}

Gamme par tons partant de si :


\relative c'
\new Staff \with {\remove "Time_signature_engraver"}
{
\time 6/1
\autoBeamOff
\clef treble
\override Rest #'style = #'classical

b1 des ees f g a b 
}
\addlyrics {
si \markup { \concat { ré \small \raise #0.5 \translate #(cons 0.5 0) \flat } } \markup { \concat { mi \small \raise #0.5 \translate #(cons 0.5 0) \flat } }  fa sol la si
}

Exemples[modifier | modifier le code]

Musique classique[modifier | modifier le code]

Claude Debussy, comme d'autres compositeurs impressionnistes, a beaucoup utilisé la gamme par tons.

Elle a aussi été utilisée par :

Rock et pop[modifier | modifier le code]

La gamme par tons a été utilisée par plusieurs groupes, notamment dans le rock progressif :

Jazz[modifier | modifier le code]

Plusieurs musiciens utilisent la couleur de la gamme par tons dans leurs solos, comme Bill Evans[2] ou Thelonious Monk[3]. John Coltrane utilise la gamme par tons comme super-structure de ses phrases rapides, notamment dans le morceau Transition sur l'album du même nom (1970)[4].

Quelques morceaux sont écrits avec la gamme par tons[3],[5] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Whole tone scale » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c Gouttenoire 2006, p. 60
  2. a b c d et e Max Dozolme, « La gamme par tons de Debussy à Stevie Wonder », MAXXI Classique, France Musique, (consulté le ).
  3. a b et c (en) Matt Fripp, « The Whole Tone Scale », sur jazzfuel.com, (consulté le ).
  4. (en) « Crazy John Coltrane Techniques Only For The Brave », sur jazzadvice.com, (consulté le ).
  5. (en) « Wholetone Scale », sur thejazzpianosite.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Gouttenoire et Jean-Philippe Guye, Vocabulaire pratique d'analyse musicale, DELATOUR FRANCE, , 128 p. (ISBN 978-2-7521-0020-7)