Gabriel Sivak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gabriel Sivak
Gabriel Sivak.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Site web

Gabriel Sivak [1],[2]est un compositeur et pianiste franco-argentin né en 1979 résidant à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a suivi des études de composition et musicologie à la Sorbonne et au Pôle supérieur Paris-Boulogne ou il obtient en 2014 le Diplôme Nationale Supérieur de musicien Professionnel avec les félicitations à l’unanimité du jury dans la classe d’Édith Canat de Chizy.

Il a étudié également avec Éric Tanguy et Philippe Leroux ainsi que la direction d’orchestre avec Adrien Mcdonnel.

Ses partitions ont été interprétées par des solistes et des ensembles tels que les Solistes de l’Orchestre National de France, le Chœur Maîtrise de Radio France, l’Orchestre de la musique de l’air, Le Jeune chœur de Paris, Quatuor Voce3, Ensemble Ars Nova4, Ensemble Court-Circuit, Ensemble 2e2m, Ensemble Tm+, Ensemble Cairn, Ensemble Itinéraire, Petites mains Symphoniques, Patrick Gallois, Jean François Heisser, Néstor Marconi, Pascal Contet et Lucienne Renaudin Vary dans des importantes salles et festivals tels que la Salle Gaveau, Festival Pulsar (Copenhague), Palais de Congrès de Paris, Auditorium du musée d’Orsay, Festival Nuits Romanes, Scène Nationale de Poitiers, Maison de la musique de Nanterre, Festival de Musique Contemporaine de La Havane, Festival Tenso Days (Belgique), Maison des compositeurs de Saint Petersbourg, Festival Scènes du Jura, Festival Música en Iguazu (Argentine).

En 2006,Il fonde l’ensemble Contramarca[3], qui se consacre à l’interprétation de sa musique. Ils se sont produits en Argentine, en France, en Suisse et en Andorre (Teatro Cervantes de Buenos Aires, Musée d’Art et d’histoire de judaïsme de Paris[4], Festival Musica para vivir d’Andorre, Espace 1789, l’Alliance Française de Buenos Aires, etc.).

En 2014, Gabriel Sivak[5],[6] a fait les arrangements et la production artistique de l’album Alvorada[7],[8] d’Ophélie Gaillard (Aparté Music), cet album compte avec la participation du célèbre chanteur Brésilien Toquinho et remporte un grand succès publique.

En parallèle à son activité de compositeur Gabriel Sivak[9] s’est produit comme pianiste avec des artistes tels que Toquinho, Maria Creuza, Ophélie Gaillard, Emmanuel Rossfelder, Rudi Flores, Gustavo Gancedo, Cesar Stroscio, Juanjo Mosalini, Mamour Ba, Elba Pico, dans plus de 15 pays (Teatro Gran Rex de Buenos Aires, Festival d’Ile-de-France, Festival Mythos, Teatro Amadeo Roldàn de Cuba, Festival de Biarritz, Espace Senghor, Théâtre municipale de Tunisie, Universidad de Barcelona, Théâtre Cosmopolite de Oslo, O Hote Club de Lisbonne, etc.)

Gabriel Sivak et Ophelie Gaillard.jpg

Commandes[modifier | modifier le code]

Radio France (émission Alla Breve), la Maîtrise de Radio France, l’Orchestre de Picardie, l’Ensemble Ars Nova, Les Percussions de Strasbourg, Patrick Langot, Ophélie Gaillard, Le Jeune Chœur de Paris, l’Institut Français d’Art Choral et les Petites Mains Symphoniques ont fait appel à lui pour des commandes.

Ses pièces sont éditées[10] chez Billaudot (collection de Gauthier Capuçon), Ricordi et Golden River Music.

Gabriel sivak.jpg

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a reçu plusieurs prix et distinctions pour sa musique :

  • Prix d’encouragement aux jeunes compositeurs de l’Institut de France/Académie des Beaux Art
  • Prix Juan Carlos Paz (Argentine)
  • Concours International de Turin (Italie)
  • Fondo National de las Artes (Argentine)
  • Prix Tribune nationale de compositeurs (Argentine)
  • Concours international Innova Musica (Espagne)
  • En 2015 il a été nominé pour le Grand Prix des Lycéens[11],[12],[13] pour son album Ciudades Limítrofes [14](France)
  • 1re prix au Concours de Composition Three Centuries of Classic Romance de Saint Petersbourg (Russie).

Discographie[modifier | modifier le code]

Gabriel Sivak a publié quatre disques :

  • Tango Nuevo (Actual Records, 2003, Barcelone)
  • Puente al sur(Dobimar Maritima, 2005, Buenos Aires)
  • Un eco de palabras[15] (Mogno Music, 2008, Belgique) qui a été subventionné par le concours « Paris Jeunes Talents » de la Mairie de Paris. Ce disque a reçu le prix du « Fondo Nacional de las Artes » (Argentine) en 2009.
  • Ciudades Limitrofes (Plombage Records, 2013, Suisse)
  • Musique pour reveillé un éléphant[16] (M’com Musique 2015, France) vinyle avec des pièces écrites pour l’orchestre d’enfants Petites Mains Symphoniques.
  • Musiques de Ginastera et Sivak (Klarthe , France, 2016).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Temporel - Entretien avec Gabriel Sivak
  2. Akademscope - Entretien Gabriel Sivak
  3. Contramarca - Photos [1]
  4. Centre d'Art de Culture Juive [2]
  5. Centre Presse - Gabriel Sivak [3]
  6. Entretien Gabriel Sivak Sur RFI
  7. Alvorada - Arrangements Gabriel Sivak - Toquinho et Ophelie Gaillard
  8. Gabriel Sivak arrangements Alvorada -Apparté Records
  9. " Rencontre avec Gabriel Sivak "[4]
  10. Tayrin de Gabriel Sivak - Éditions
  11. Grand Prix de Lycéens des Composition
  12. La voix du Nord- Gabriel Sivak - Grand Prix de Lycéens des Compositeurs
  13. Gabriel Sivak à Lille - Grand Prix de Lyceens 2015
  14. " Cidudades Limitrofes " Plombage Records
  15. " Un eco de palabras " - Mongo Music
  16. gacho123, « Gabriel Sivak, Musique pour réveiller un elephant (Teaser) », (consulté le 14 septembre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]