Ophélie Gaillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaillard.
Ophélie Gaillard
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Ophélie Gaillard
Naissance (43 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Violoncelliste
Style Musique classique
Formation CNSMD de Paris
Famille Sœur de Héloïse Gaillard
Site internet Ophélie Gaillard, Pulcinella

Ophélie Gaillard est une violoncelliste française née le à Paris.

Formation et récompenses[modifier | modifier le code]

Lors de sa formation au CNSMD de Paris[1], elle obtient trois premiers prix : en musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue, en violoncelle dans la classe de Philippe Muller, où elle est ensuite admise en cycle de perfectionnement, et en violoncelle baroque dans la classe de Christophe Coin. Titulaire du certificat d'aptitude de violoncelle et de la licence de musicologie de la Sorbonne, elle remporte en 1998 le troisième prix du Concours international de violoncelle de Leipzig.

Élue en 2003 « révélation soliste instrumentale » aux Victoires de la musique classique[2], elle se produit en récital et défend le répertoire solo du violoncelle, des suites de Bach jusqu’à la création contemporaine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses enregistrements pour le label Ambroisie de l’intégrale des suites de Bach, des suites de Britten et de sa sonate avec la pianiste Vanessa Wagner ont été remarqués par la critique internationale[3],[4], et son récent disque consacré à l’œuvre pour violoncelle et piano de Gabriel Fauré, enregistré avec Bruno Fontaine[5], a notamment été distingué par The Strad Magazine[réf. nécessaire].

Passionnée de musique ancienne, elle a cofondé en 1994, avec sa sœur flûtiste à bec et hautboïste Héloïse Gaillard et la claveciniste Violaine Cochard, l'ensemble Amarillis.

Après avoir travaillé auprès de Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm ou John Eliot Gardiner, elle crée en 2005 l’ensemble Pulcinella. Leur premier enregistrement de l’intégrale des sonates pour violoncelle et basse continue de Vivaldi est paru au printemps 2006 chez Ambroisie[6].

Collaborations[modifier | modifier le code]

Parallèlement elle continue son travail aux côtés de compositeurs du genre contemporain[7] et forme par ailleurs un duo avec l’accordéoniste Pascal Contet depuis 2004.

Elle collabore avec des danseurs, en particulier Daniel Larrieu et Sidi Larbi Cherkaoui. C’est ainsi qu’elle est à l’initiative de la création du spectacle Pierrot fâché avec la lune [8]autour de musiques de Debussy et Janacek, qui réunit les mimes et comédiens Cécile Roussat et Julien Lubek et la pianiste Delphine Bardin.

Elle donne des récitals et des concerts de musique de chambre en Europe, en Angleterre, au Maroc, aux États-Unis, au Japon et en Amérique latine.

Elle se consacre aussi à l'enseignement à l'école nationale de musique d'Aulnay-sous-Bois à partir de 2001, à la haute-école de musique de Genève depuis septembre 2014, ainsi que lors de master classes pendant ses tournées à l'étranger (Corée, Japon, Amérique latine).

Instruments[modifier | modifier le code]

Ses instruments sont une basse vénitienne fabriquée en 1737 à Udine par le luthier Francesco Goffriller (fils ou frère de Matteo Goffriller) qui lui a été prêtée par une banque (le groupe Crédit Mutuel - CIC) pour le répertoire baroque[9] ainsi qu'un Bernardel père de 1855[10] pour la musique romantique et moderne.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2003 : « B. Britten (1913-1976) - Benjamin Britten » - Ophelie Gaillard (violoncelle), Vanessa Wagner (piano). (Ambroisie, AMB 9927)
  • 2006 : « R. Schumann (1810 1856) - Phantasiestücke » - Ophelie Gaillard (violoncelle), Olivier Peyrebrune (piano), Eric Speller (hautbois). (Ambroisie, AMB 9903)
  • 2006 : « G. Fauré (1845-1924) - Fauré  » - Ophelie Gaillard (violoncelle), Bruno Fontaine (piano). (Ambroisie, AM 130)
  • 2009 : « Dreams » - Ophelie Gaillard (violoncelle), Royal Philarmonic Orchestra (dir. Timothy Redmond). (Aparté, AP001)
  • 2010 : « F. Chopin (1810-1849) - Chopin » - Ophélie Gaillard (violoncelle), Edna Stern (piano). (Aparté, AP003)
  • 2011 : « J. S. Bach (1685-1750) - Cello Suites » - Ophélie Gaillard (violoncelle). (Aparté, AP017)
  • 2012 : « R. Schumann (1810-1856), F. Liszt (1811-1886) - Schumann – Liszt » - Ophélie Gaillard: violoncelle, Delphine Bardin (piano), Orchestre de la Radio Nationale Roumaine (dir. Tiberiu Soare). (Aparté, AP031)
  • 2013 : « J. Brahms (1833-1897) - Brahms » - Ophélie Gaillard (violoncelle), Louis Schwizgebel-Wang (piano), Fabio Di Càsola (clarinette). (Aparté, AP053)
  • 2015 : « Alvorada » - Ophélie Gaillard (violoncelle), Luiz de Aquino (guitare), Rubens Celso Lopes (percussion), Sandrine Chatron (harpe), Fabien Cyprien (trombone), Sabine Devieilhe (voix), Rudi Flores (guitare), Cyril Garac (violon), Nicolas Genest (trompette), Gerardo Di Giusto (piano), Florent Jodelet (percussion), Romain Lecuyer (contrebasse), Fernando Maguna (piano), Juán José Mosalini (bandonéon), Christian Paoli et David ("chupete"), Emmanuel Rossfelder (guitare), Sandra Rumolino (voix), Gabriel Sivak (piano), Toquinho (voix). (Aparté, AP104)
  • 2017 : « Exiles » (en français: Exils) - Ophélie Gaillard: violoncelle, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (dir. James Judd), membres du Sirba Octet. (Aparté, AP142)

Avec l'ensemble Amarillis[modifier | modifier le code]

Avec le Pulcinella Orchestra[modifier | modifier le code]

  • 2006 : « A. Vivaldi (1678-1741) - Antonio Vivaldi, Complete Cello Sonatas » - Pulcinella Orchestra. (Ambroisie, AMB 9992)
  • 2007 : « L. Boccherini (1743-1805) - Boccherini, Madrid » - Pulcinella Orchestra. (Ambroisie-Naïve, AM 126)
  • 2012 : « J. S. Bach (1685-1750) - Bach Arias » - Ophélie Gaillard (violoncelle piccolo et direction musicale), Sandrine Piau (soprano), Christophe Dumaux (alto), Emiliano Gonzalez Toro (ténor), Pulcinella Orchestra. (Aparté, AP045)
  • 2016 : « C. Ph. E. Bach (1714-1788) - Carl Philipp Emanuel Bach » - Ophélie Gaillard (violoncelle), Pulcinella Orchestra. (Aparté, AP080)
  • 2016 : « C. Ph. E. Bach (1714-1788) - Carl Philipp Emanuel Bach (Vol.2) » - Ophélie Gaillard (violoncelle et direction musicale), Francesco Corti (clavecin), Pulcinella Orchestra. (Aparté, AP080)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Diapason, numéros 559 à 564, Éditions mondiales presse centres d'intérêt, 2008.
  2. Le Violoncelle: ses origines, son histoire, ses interprètes, Lyse Vézina, éditeur Varia, 2006 (ISBN 2896060324 et 9782896060320).
  3. Revue des deux mondes, 2008.
  4. Early music magazine, numéros 18 à 21, Goldberg.
  5. Les Inrockuptibles, numéros 633 à 639, éditions Indépendantes, 2008.
  6. International Record Review, volume 8, numéro 1.
  7. Le Point, numéros 1816 à 1822, 2007.
  8. Voir sur levioloncelle.com.
  9. Voir sur republicain-lorrain.fr.
  10. Voir sur finstrumental.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]