Gérard Duménil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gérard Duménil, né le 12 octobre 1942, est un chercheur français en économie politique d’inspiration marxiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait en 1942. Il est diplômé d'HEC.

Il a été directeur de recherche au CNRS jusqu’en 2007.

Travaux[modifier | modifier le code]

L’essentiel des travaux de Gérard Duménil depuis les années 1980 a été conçu en collaboration avec Dominique Lévy du CNRS.

Analyse de l’émergence du néolibéralisme[modifier | modifier le code]

Gérard Duménil a en particulier étudié les mutations néolibérales du capitalisme durant les années 1980-1990 avec l’apparition d'une nouvelle forme de gestion du capitalisme plus axée sur les marchés et la recherche de rentabilité, au détriment du coût social[1]. Il analyse la financiarisation et la mondialisation "néolibérales" comme instruments de maximisation des hauts revenus[2].  

L’hypothèse cadriste[modifier | modifier le code]

En se fondant sur une analyse historique, Gérard Duménil développe une théorie ternaire des classes : aux possédants du capital et aux classes populaires s’ajoutent les cadres dont le rôle s’est autonomisé au fil de la complexification des processus de gestion. Il confère au groupe des classes un rôle de pivot car leur alliance politique avec l’un ou l’autre des deux autres groupes sociaux peut déboucher soit sur des périodes de progrès social (alliance avec les ouvriers en France lors du Front populaire ou dans la période d’après-guerre dite du « capitalisme gestionnaire ») soit d’extension du capitalisme (gestion managériale néolibérale dans le cadre de la financiarisation de l’économie)[3],[4],[5].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Gérard Duménil est membre du Conseil scientifique d'ATTAC.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La position de classe des cadres et employés, Presses universitaires de Grenoble, 1975
  • Le concept de loi économique dans Le Capital, Avant-propos de Louis Althusser, François Maspero, Paris, 1978
  • De la valeur aux prix de production, Economica, Paris, 1980
  • Crise et sortie de crise, avec Dominique Lévy, PUF, 2001
  • Économie marxiste du capitalisme (avec Dominique Lévy), La Découverte, Paris, 2003
  • Capital Resurgent. Roots of the neoliberal revolution (avec Dominique Lévy), Harvard University Press, Boston, 2004
  • Altermarxisme, PUF, collection « Quadrige », 2007
  • Les 100 mots du marxisme, PUF, collection « Que sais-je ? », 2009
  • The Crisis of Neoliberalism (avec Dominique Lévy), Harvard University Press, Cambridge, Massachussetts, Londres, 2011.
  • La grande bifurcation. En finir avec le néolibéralisme (avec Dominique Lévy), Coll. « L'horizon des possibles », La Découverte, 2014
  • Lire Marx, PUF, collection « Quadrige », 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Clerc, « Économie marxiste du capitalisme », Alternatives Economiques, no 214,‎ (lire en ligne)
  2. Ozgur Gun et Sophie Jallais, « La crise du néolibéralisme », Revue de la régulation, no 10,‎ (lire en ligne)
  3. Gilles Raveaud, « La grande bifurcation. En finir avec le néolibéralisme », Alternatives Economiques, no n° 334,‎
  4. Gérard Duménil et Dominique Lévy, Économie marxiste du capitalisme, Paris, Éditions La Découverte, coll. « Repères »,
  5. Gérard Duménil et Dominique Lévy, La grande bifurcation. En finir avec le néolibéralisme, Paris, Éditions La Découverte, coll. « L’horizon des possibles »,