Gâteau creusois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gâteau creusois
Image illustrative de l'article Gâteau creusois
Gâteau creusois

Autre nom creusois
Lieu d’origine parchemin du XVe siècle du monastère de La Mazière-aux-Bons-Hommes
Créateur André Lacombe et M. Langlade (recréateurs)
Date 1969
Place dans le service dessert
Température de service froide
Ingrédients sucre, farine, beurre, noisette en poudre, œufs et sachet de sucre vanillé
Accompagnement vin doux naturel
rasteau ambré rancio, rivesaltes rancio, maury ambré rancio, banyuls traditionnel rancio et banyuls grand cru rancio.

Le gâteau creusois est un dessert typique de la Creuse, dans le Limousin, à base de noisettes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la légende, sa recette proviendrait d'un parchemin du XVe siècle découvert lors de travaux en 1969 dans un ancien monastère de la commune de La Mazière-aux-Bons-Hommes, dans le canton de Crocq. Écrite en vieux français, elle a ensuite été traduite. Le gâteau était notamment dit « cuit en tuile creuse »[1].

Un fac-similé de ce parchemin est aujourd'hui visible à l'Office du Tourisme de Crocq[2].

C'est grâce à André Lacombe, alors président des Pâtissiers de la Creuse, que le Creusois est sorti de l'ombre. Son idée? Lancer un gâteau et en faire une spécialité du département. Tous ses collègues de l'époque faisant partie du syndicat qu'il présidait ont accepté de le suivre dans cette aventure. Il fallait que ce gâteau se conserve, soit fabriqué par tous de la même manière, etc.[3].

Recette pâtissière secrète[modifier | modifier le code]

C'est le gâteau proposé par le pâtissier de Crocq, M. Langlade, qui a été retenu : il s'est inspiré de cette recette ancienne pour élaborer un gâteau aux noisettes qu'on a appelé ensuite « Le Creusois ». Cette recette est gardée au secret, elle n'est connue que des 31 pâtissiers de l'association « Le Creusois », qui sont les seuls à avoir l'autorisation de fabriquer ce gâteau pur beurre aux noisettes vendus avec cette étiquette. Ils s'engagent sous couvert de cette étiquette à respecter scrupuleusement la recette et à n'utiliser que des ingrédients de la meilleure qualité[3].

Depuis son lancement, ce gâteau a connu un véritable succès commercial : tous les ans, plus de 160 000 gâteaux de 320 gr sont produits dans les seules pâtisseries creusoises avec l'étiquette « Le Creusois »[2].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Pour une recette ménagère ce dessert nécessite en partie égale du sucre, de la farine, du beurre, ainsi que de la noisette en poudre, des œufs et un sachet de sucre vanillé[4].

Accord mets/vins[modifier | modifier le code]

Pour accompagner le creusois s'impose un vin doux naturel comme le rasteau ambré rancio, le rivesaltes rancio, le maury ambré rancio, le banyuls traditionnel rancio et le banyuls grand cru rancio[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :