Fumeterre officinale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fumaria officinalis

La Fumeterre officinale ou Pied-de-Céline (Fumaria officinalis) est une plante herbacée de la famille des Fumariacées selon la classification classique de Cronquist (1981)[1] ou des Papavéracées selon la classification phylogénétique APG III (2009)[2].

Description[modifier | modifier le code]

La Fumeterre officinale est la seule Papaveraceae à ne pas présenter de latex à la cassure. Herbacée rudérale annuelle, elle possède des feuilles pennatiséquées et ses fleurs zygomorphes sont de couleur rose pourpre. Le fruit est un akène.

Composants[modifier | modifier le code]

La fumeterre officinale contient des alcaloïdes dont le principal est la fumarine, ainsi que des sels de potassium, des flavonoïdes et des tanins.

Pharmacopée[modifier | modifier le code]

  • Partie utilisée : sommités fleuries
  • Mode d'emploi : décoction, infusion.

Comme l'indique le nom les propriétés médicinales de la fumeterre sont connues depuis longtemps.
Elle permet l'élimination des toxines, étant à la fois cholagogue, diurétique et dépurative. Elle est également apéritive et tonique.

En utilisation externe, la fumeterre permet de soigner les dartres et l'eczéma (syndrome).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Arthur Cronquist, An Integrated System of Classification of Flowering Plants, New York, Columbia University Press, (ISBN 0-231-03880-1, OCLC 1136076363, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG III », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 161, no 2,‎ , p. 105–121 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/J.1095-8339.2009.00996.X)Voir et modifier les données sur Wikidata