Friedrich Lux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lux.
Friedrich Lux
Ruhla GH Lux.jpg

Maison natale de Friedrich Lux à Ruhla

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MayenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Genres artistiques

Friedrich Lux (né à Ruhla le - décédé à Mayence le ) est un chef d'orchestre et un compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études musicales avec son père Georg Heinrich Lux (1779–1861), cantor à Ruhla. Il était initialement un organiste. Lux a été un étudiant de Friedrich Schneider. Entre 1841 et 1850, il a été Directeur de l'Opéra de Dessau et de 1851 à 1877 a tenu le même poste à Mayence[1].

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

  • Das Käthchen von Heilbronn (Dessau, 23 mars 1846)
  • Der Schmied von Ruhla, opéra, sur un livret de Ludwig C. Bauer (Mayence 28 mars 1882)
  • The Duchess of Athens, opéra-comique, sur un livret de Wilhelm Jacoby (1884).
  • Die Fürstin von Athen (Francfort, 1890)
  • 4 symphonies
    • no 3, sous-titrée Die vier Menschenalter,
    • no 4, Durch Nacht zum Licht, avec chœur
  • 3 quatuors à cordes
  • Trio avec piano
Œuvres avec numéro d'Opus
  • Opus 23 - Opéra "Robin Hood"
  • Opus 29 - Concert-Fantasie über "O sanctissima " pour Orgue
  • Opus 32 - Romanze aus der Oper "Casilda" von Ernst II. Herzog von Sachsen-Coburg-Gotha pour Orgue
  • Opus 33 - Concertstück über das Gebet aus Webers Freischütz pour Orgue
  • Opus 52 - Concert-Variationen über ein Thema (The Harmonious Blacksmith) von Händel pour Orgue
  • Opus 53 - Concert-Fantasie über Martin Luthers Choral "Ein feste Burg ist unser Gott" pour Orgue
  • Opus 55 - Grosser religiöser Marsch zur Eröffnung von Kirchenfeierlichkeiten pour Orgue
  • Opus 56 - Concert-Fuge pour Orgue
  • Opus 57 - Lied ohne Worte (Canon) pour Orgue
  • Opus 58 - Quatuor pour 2 violons, alto et violoncelle (ré mineur)
  • Opus 59 - Hymne: "Ertöne, feiernder Gesang" für Sopransolo, Männerchor und Orgel
  • Opus 60 - Andante über die Choralmelodie "Wie schön leuchtet der Morgenstern|Wie schön leucht't uns der Morgenstern" pour Orgue et violoncelle ou cor
  • Opus 61 - Concertstück pour Orgue, 2 cors et 3 trombones
  • Opus 63 - Geistliches Lied ohne Worte pour Orgue
  • Opus 64 - Fantasie pastorale (Concertstück) pour Orgue
  • Opus 72 - Missa brevis et solemnis, pour Soli et Chœur avec accompagnement d'orchestre et Orgue (Harmonium)
  • Opus 72a - Benedictus aus Missa brevis et solemnis für Sopransolo und achtstimmigen Frauenchor mit Begleitung von Orgel oder Harmonium
  • Opus 75 - Fantasie sur « Brüder, reicht die Hand zum Bunde » de Mozart

Références[modifier | modifier le code]

  1. Short p. 189

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]