Friederike de Hesse-Darmstadt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Friederike Caroline Louise
Description de cette image, également commentée ci-après
Friederike de Hesse-Darmstadt

Titre

Duchesse de Mecklembourg-Strelitz

Biographie
Dynastie Maison de Hesse
Naissance
Darmstadt
Décès (à 29 ans)
Hanovre
Sépulture crypte royale de l'église Saint-Jean-Baptiste de Mirow
Père Georges-Guillaume de Hesse-Darmstadt, Louis VIII
Mère Maria Louise de Leiningen-Dagsbourg-Falkenbourg
Conjoint Charles de Mecklembourg-Strelitz
Enfants dix enfants dont deux filles reines.
Religion Luthérienne

Friederike Caroline Luise de Hesse-Darmstadt ( à Darmstadt - à Hanovre) était par son mariage duchesse de Mecklembourg-Strelitz. Elle était la mère de la reine de Prusse Louise de Mecklembourg-Strelitz. Elle a comme descendants directs la reine Margarethe II de Danemark, le roi Willem-Alexander des Pays-Bas, le roi Albert II de Belgique, le roi Harald V de Norvège, et le grand-duc Henri de Luxembourg.

Vie[modifier | modifier le code]

Friederike est la fille aînée du prince Georges-Guillaume de Hesse-Darmstadt (1722–1782), second fils de Louis VIII, landgrave de Hesse-Darmstadt, et de son épouse, la comtesse Maria Louise de Leiningen-Dagsbourg-Falkenbourg (1729–1818), fille de Christian Karl Reinhard de Leiningen-Dagsbourg-Falkenbourg.

Elle épouse le 18 septembre 1768 à Darmstadt[1] Charles II de Mecklembourg-Strelitz (1741–1816), gouverneur à la cour du roi George III de Hanovre.

Friederike donne naissance à dix enfants pendant son mariage. Deux de ses quatre filles deviendront reines : Louise épouse Frédéric-Guillaume III de Prusse et Frédérique épouse en troisième noces le roi Ernest-Auguste Ier de Hanovre.

Freiderike décède en 1782 de complications résultant de la naissance de son dernier enfant à Hanovre, où son mari était maréchal de la brigade des gardes du palais. Après sa mort, son mari épouse sa jeune sœur Charlotte en 1784. En 1794, son mari accède au duché de Mecklembourg-Strelitz sous le nom de Charles II et en 1815, au Congrès de Vienne, il est élevé au titre de grand-duc.

Elle meurt à l'âge de 29 ans, trois jours après avoir donné naissance à son dixième enfant, Augusta, qui ne vit qu'une seule journée. Friederike est enterrée dans la crypte royale de l'église Saint-Jean-Baptiste de Mirow.

Enfants[modifier | modifier le code]

Friederike eut dix enfants, dont cinq ne dépassèrent pas l'âge adulte. Deux de ses filles devinrent reines: Louise devint reine de Prusse et Frédérique devint reine de Hanovre:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Huberty, Alain Giraud et B. Magdelaine, L'Allemagne Dynastique, Tome VI : Bade-Mecklembourg | (ISBN 978-2-901138-06-8), page 211

Bibliographie[modifier | modifier le code]