Franca Stagi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franca Stagi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ModèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Franca Stagi (née à Modène le et morte dans la même ville le [1]) est une architecte italienne. Après une collaboration avec l'architecte Cesare Leonardi (it), elle travaille de façon indépendante dans la restauration de bâtiments anciens, principalement dans sa ville de Modène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franca Stagi obtient un diplôme en architecture à l'École polytechnique de Milan en 1962 et, la même année, obtient l'habilitation professionnelle.

Elle est l'épouse du sénateur Arrigo Morandi (it) (1927-2002)[2].

En 1963, elle s'inscrit à l'ordre des architectes de Bologne et ouvre un bureau d'architecture à Modène avec l'architecte Cesare Leonardi (1935-), avec qui elle collabore jusqu'en 1984[3]. Ils se spécialisent dans l'architecture, l'urbanisme et le design industriel.

Dans un premier temps, en collaboration avec Cesare Leonardi, elle réalise, entre autres, le centre aquatique de Vignola, le centre aquatique de Mirandola, les parcs Amendola à Modène et Pontesanto à Imola. Ils remportent également des concours publics importants, comme le Parc de la résistance à Modène et le cimetière de San Cataldo[1].

En 1982, ils publient L'architettura degli alberi qui étudie plus de 200 espèces d'arbres avec de nombreuses illustrations, l'analyse des ombres et les variations chromatiques pour la conception d'espaces verts. la Fondation Cartier pour l'art contemporain publie le livre en français en 2019 sous le titre L'architecture des arbres.

Durant les années 1960 et 1970, ils créent des meubles, luminaires et autres objets de décoration, utilisant les matériaux comme la fibre de verre économique, résistante et esthétique[4].

Le fauteuil à bascule Dondolo, conçu en 1968, est moulé d'une seule pièce en fibre de verre et présenté à l’exposition Italy : The new Domestic Landscape à New York en 1972[5],[6].

Ensemble, ils conçoivent en 1961 le fauteuil Ruban CL9 créé pour Bernini, constituée d’une bande continue en fibre de verre soutenue par un tube en acier chromé[4].

Pour Fiarm Italy, ils créent la table basse Kappa en 1970, elle aussi en fibre de verre. Le plateau est plié à la façon d'un origami, créant un espace vide au centre pour ranger des magazines[7].

À partir de 1985 et jusqu'à son décès en 2008, Franca Stagi travaille de façon indépendante. Elle privilégie la restauration et la réhabilitation des éléments architecturaux historiques des centres urbains. Parmi les projets réalisés, dans le centre historique de Modène, la restauration du Foro Boario, siège de la Faculté d'économie et de commerce de l'Université de Modène[8], la restauration de l'église et du collège de San Carlo, le quartier San Paolo, la réaffectation du complexe Sant'Eufemia en institut universitaire, le réaménagement du Palais des musées, la restauration du théâtre municipal et de la synagogue de la Piazza Mazzini. Elle construit également l'école maternelle Sandra Forghiei à Modène[9].

En dehors de Modène, elle dirige la restauration de la Cathédrale de Santa Maria Assunta à Carpi[9].

Elle publie l grand portique de la piazza d'Armi en collaboration avec Patrizia Curti[3].

Après sa mort, en 2008, la famille a fait don des archives professionnelles de Franca Stagi à la municipalité de Modène. Elles sont conservées dans la bibliothèque Luigi Poletti qui organise, en 2012 une exposition portant sur huit projets de restauration, Il progetto continuo: i restauri di Franca Stagi per Modena (Le projet continue : les restaurations de Franca Stagi pour Modène)[9],[2].

Notoriété[modifier | modifier le code]

Des œuvres de Franca Stagi et Leonardo Cesari sont visibles notamment au Moma[10], au Design Museum Brussels[5], au musée national de Norvège[11] et au Vitra design museum[12].

Les deux architectes ont participé aux expositions internationales du meuble de 1968-69 à Milan et à Cologne et à l'exposition «Design for Living, Italian Style» de 1970 à Londres. Le fauteuil à bascule Dondolo a été exposé la première fois au Salone del Mobile Italiano de Milan en 1968, puis lors des expositions Chaises modernes 1918-1970 de la Whitechapel Gallery en 1970, Italy : The new Domestic Landscape à New York en 1972[6] et Design Since 1945 du Philadelphia Museum of Art en 1983-1984[13].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Franca Stagi », sur dati.san.beniculturali.it (consulté le )
  2. a et b (it) « La Modena di Franca Stagi: progetti in mostra alla Poletti - Gazzetta di Modena », sur Archivio - Gazzetta di Modena (consulté le )
  3. a et b « Franca Stagi », sur Sistema Archivistico Nazionale, Ministero per i Beni e le Attività Culturali
  4. a et b (en) « CL9 ribbon chairs for Bernini – Design Consigned » (consulté le )
  5. a et b « Dondoo, Cesare Leonardi & Franca Stagi », sur https://designmuseum.brussels,
  6. a et b « Italy: The New Domestic Landscape | MoMA », sur The Museum of Modern Art (consulté le )
  7. « Un tavolino Kappa per FIARM 1970 par Franca Stagi and CesareLeonardi », sur www.artnet.fr (consulté le )
  8. « Foro Boario ristrutturazione — Le città sostenibili », sur www.comune.modena.it (consulté le )
  9. a b et c (it) « Modena, dalla Sinagoga ai Musei: otto progetti dell’architetto modenese Franca Stagi », sur http://www.sassuolo2000.it,
  10. « Franca Stagi | MoMA », sur The Museum of Modern Art (consulté le )
  11. (en) « Franca Stagi, Designer », sur Nasjonalmuseet (consulté le )
  12. « Vitra Design Museum: Collection », sur collectiononline.design-museum.de (consulté le )
  13. (en-US) « Franca Stagi (1937 - 2008) Italian industrial designer and architect », sur Encyclopedia of Design, (consulté le )