François Louis Duvillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François Louis Duvillard
Fonctions
Député au Grand Conseil vaudois
Député au Petit Conseil vaudois
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Nyon
Date de décès
Lieu de décès Tannay
Nationalité Suisse
Religion Protestant

François Louis Duvillard, né le à Nyon et mort le à Tannay, est un notaire et un homme politique vaudois. Gouverneur puis syndic de Tannay, il est une des figures de la Révolution vaudoise[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie de famille[modifier | modifier le code]

Protestant, originaire de Nyon, de Bogis-Bossey et de Tannay, il est le fils de Pierre Duvillard, marchand-tanneur. Il se marie trois fois : à Jeanne-Pernette Rochaix, à Louise Favre, puis à Albertine Marianne Bugnion[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

François Louis Duvillard est notaire à Nyon entre 1774 et 1833 ainsi que curial[Note 1] de Nyon et de Coppet avant 1798. Gouverneur de Tannay en 1786 et en 1795, il en devient le syndic de 1815 à 1832. Il y fait construire en 1806 le premier battoir à blé mécanique de Suisse[1],[2].

Révolution vaudoise[modifier | modifier le code]

Après la chute du gouvernement bernois, il est membre suppléant de la Chambre administrative du canton du Léman en mars 1798. Député au Grand Conseil vaudois, fraîchement créé, depuis 1803, il en démissionne en 1811. Il est membre, en parallèle, du Petit Conseil vaudois entre 1803 et 1805 et prend une part importante à l'établissement du cadastre[1].

Lieux éponymes[modifier | modifier le code]

  • Tannay possède une route François-Louis Duvillard (de la place du Village à la route Suisse).

Références et notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Fabienne Abetel-Béguelin, « Duvillard, François Louis » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  2. « Nouvelles des temps passés... », Le Tannayroli, no 28,‎ , p. 15 (lire en ligne, consulté le 11 juin 2020).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Personnel de la cour, du tribunal

Liens internes[modifier | modifier le code]