François Beaulne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Beaulne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Ottawa/Hull
Ville d'OttawaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Université d'Ottawa, Columbia University, New York
Activité
universitaire, diplomate, banquier, homme politique, conseiller des Nations Unies
Père
Autres informations
A travaillé pour
Ministère des affaires étrangères du Canada, Banque Nationale du Canada, Assemblée nationale du Québec, Organisations des nations Unies
Parti politique
NPD, Parti Québécois, Bloc Québécois

François Beaulne est un homme politique, un diplomate et un banquier canadien, né à Ottawa.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils de l'ambassadeur Yvon Beaulne et deThérèse Pratte.

Il possède une maîtrise en science politique (M.A) de l'Université d'Ottawa, dont la thèse porte sur le Règlement 17 en Ontario, et une maîtrise en administration des affaires (M.B.A) finances et commerce international de la Columbia University à New York où il a également effectué des études doctorales. en relations internationales. Il devient alors professeur à l'Université d'Ottawa puis entame une carrière diplomatique en devenant consul du Canada à San Francisco de 1974 à 1978. A la fin de son mandat il devient responsable des relations fédérales-provinciales au ministère des Affaires extérieures du Canada (1978-1980), puis vice-président aux affaires internationales à la Banque nationale du Canada (1980-1987) où il contribue à la création de la division d'Amérique latine et d'une filiale de commerce, Natcan International, enregistrée à Hong Kong. Il s'implique dans de nombreuses associations dont l'Association canadienne pour les Nations unies, section de Montréal, comme président, et vice-président de la Fondation canadienne des droits de l'homme.

Aux élections fédérales de 1988, il se présente pour le Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Laurier—Sainte-Marie. Il est défait.

Quelques mois plus tard, il devient conseiller financier du chef de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec,Jacques Parizeau, puis candidat du Parti québécois dans Bertrand lors des élections provinciales de 1988. Élu, il est réélu dans la circonscription de Marguerite d'Youville en 1994 et 1998, jusqu'en 2003.

Il reprend alors une carrière diplomatique, devenant, depuis 2005, chef de mission et représentant parlementaire des Nations unies (PNUD) dans des pays en sortie de crise, dont le Cambodge, le Mozambique, le Burundi, la Tunisie, la Côte d'Ivoire, les îles Fidji, la République de Guinée. Il fait partie du groupe conseil des Nations-Unies (PNUD) pour la Prévention de crises et le relèvement. et agit comme conseiller au développement international du Groupe Lussier/Terracam, spécialisé dans les équipements lourds et les exportations notamment à Cuba.

.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]