Frédéric Lachèvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lachèvre.
Frédéric Lachèvre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Frédéric Lachèvre, né en 1855 à Paris et mort en 1943, est un bibliographe, érudit et critique littéraire français spécialiste du libertinage au XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parisien de vieille souche normande, Frédéric Lachèvre est un bibliophile qui a été amené par sa passion des livres à s’intéresser aux oubliés et aux négligés du règne de Louis XIII au XVIIe siècle dont il est devenu l’historien.

Après un début de carrière au Crédit lyonnais, il est nommé directeur de la Compagnie nouvelle du chemin de fer d'Arles à Saint-Louis-du-Rhône, mais se retire des affaires à 45 ans pour se consacrer entièrement à sa passion pour les lettres[1].

Il est l’auteur d’une volumineuse étude sur le libertinage du XVIIe siècle[2], de recueils de poésies des XVIe et XVIIe siècles et de bibliographies. Il a édité, entre autres, Angot de l'Éperonnière, Courval-Sonnet, Cyrano de Bergerac, Corneille-Blessebois, Claude Le Petit, Vallée Des Barreaux, Théophile de Viau, Estienne Durand, Boileau, Gabriel de Foigny, Jean Dehénault, Claude de Chauvigny de Blot, Étienne Martin de Pinchesne, Hercule de Lacger, Roger de Collerye, Saint-Pavin, Héliette de Vivonne, Isaac Du Ryer, Claude de Chaulne, Ch. de Besançon, Condé, Hotman, Carpentier de Marigny, Patris, le Chevalier de Rivière.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Bibliographie des recueils collectifs de poésies publiés de 1597 à 1700, 4 vol., Paris, H. Leclerc, 1901-1905.
  • Voltaire mourant. Enquête faite en 1778 sur les circonstances de sa dernière maladie, Paris, Champion, 1908.
  • Les Recueils collectifs de poésies libres et satiriques publiés depuis 1600 jusqu'à la mort de Théophile (1626), Paris, Champion, 1914.
  • Le Procès du Poète Théophile de Viau, 2 vol., 1909-1911 - Genève, Slatkine Reprints, 1968.
  • Les Œuvres libertines de Cyrano de Bergerac, 2 volumes, 1921.
  • Bibliographie des recueils collectifs de poésies du XVIe siècle, Paris, Champion, 1922.
  • Bibliographie sommaire de l'Almanach des muses (1765-1833), Paris, Giraud-Badin, 1928.
  • Claude Le Petit et la Muse de la cour, Paris, Champion, 1922.
  • Geoffroy Vallée (brûlé le 9 février 1574) et La béatitude des Chrestiens : l’ancêtre des libertins du XVIIe siècle, Paris, Champion, 1920.
  • Glanes bibliographiques et littéraires, Paris, L. Giraud-Badin, 1929.
  • La Querelle des anciens et des modernes, Paris, Leclerc, 1912.
  • Le Casanova du XVIIe siècle. Pierre Corneille Blessebois, Normand (1646?-1700?), Paris, Champion, 1927.
  • Les Derniers Libertins, Genève, Slatkine Reprints, 1968.
  • Un point obscur de la vie de Scarron : Scarron et sa Gazette burlesque, Paris, Giraud-Badin, 1929.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Julia 2007, p. 45-46
  2. J.-B. Sabrié, « Frédéric Lachèvre. Le libertinage au XVIIe siècle. Mélanges », Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 8, no 39,‎ , p. 217-218 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Aurélie Julia, Frédéric Lachèvre et le renouveau des études dix-septièmistes (présentation en ligne)

Thèse soutenue en Sorbonne le 7 janvier 2006.

Aurélie Julia, « Frédéric Lachèvre, chantre ou pourfendeur du libertinage ? », Revue des deux Mondes,‎ , p. 44-54 (ISSN 0750-9278)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :