Denis Sanguin de Saint-Pavin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pavin et Pavin.
Denis Sanguin de Saint-Pavin
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Denis Sanguin de Saint-Pavin, né à Paris en 1595 et mort le , est un poète libertin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques Sanguin, sieur de Livry, président aux enquêtes et parent de l’intendant de la maison du roi et du duc d’Orléans et auteur des Heures (Paris, 1660), Claudius Sanguin, il est éduqué chez les Jésuites au collège de La Flèche où il est le condisciple de Descartes et de Vallée Des Barreaux dont il devint l'amant.

Ayant été consacré à l'état ecclésiastique, il est nommé abbé commendantaire de l'abbaye de Livry. C'est dans cette retraite qu'il cultive les muses et s'abandonne à ses plaisirs qui lui valent le surnom de « prince de Sodome » ; il a été le disciple de Cyrano de Bergerac. Il parlait de la religion avec beaucoup de liberté. Néanmoins nommé chapelain du roi, il a eu un fils illégitime qui devint curé de Tierceville.

On a de lui plusieurs Sonnets, Épîtres, Épigrammes, Rondeaux qui font montre d'esprit et de gaieté. Saint-Pavin est considéré comme le restaurateur du sonnet au Grand Siècle.

Boileau a fait une épigramme contre son irreligion.


Gaspard de Fieubet (1626-1694) a rédigé son épitaphe :

Sous ce tombeau gît Saint-Pavin ;
Donne des larmes à sa fin.
Tu fus de ses amis peut-être ?
Tu n’en fus pas ? pleure le tien,
Passant d’avoir manqué d’en être.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Recueil complet des poésies de Saint-Pavin, comprenant toutes les pièces jusqu’à présent connues et un plus grand nombre de pièces inédites, Éd. Paulin Paris, Paris, Techener, 1861 Texte en ligne
  • La vie et les poésies libertines inédites de Des Barreaux (1599-1673) - Saint-Pavin (1595-1670), Paris ; Genève, Champion ; Slatkine Reprints, 1911 ; 1968
  • Poésies choisies, et précédées d'une introduction, Paris, Sansot, 1912
  • Poésies de Saint-Pavin et de Charleval, Amsterdam, Leprieur, 1759
  • Poésies choisies, Paris, Sansot, 1912
  • Recueil complet des poésies de Saint-Pavin, comprenant toutes les pièces jusqu'à présent connues et un plus grand nombre de pièces inédites, Paris, Techener, 1861
  • Poésies choisies, Intr. G. Gustave Marie Abel Michaut, Paris, Sansot, 1912

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Lachèvre, Le Libertinage au XVIIe siècle. Disciples et successeurs de Théophile de Viau : la vie et les poésies libertines inédites de Des Barreaux, 1599-1673 et Saint-Pavin, 1595-1670, Paris, Champion, 1911
  • Kathleen Ann Clark Collins, A Libertine in the salons : The poetry of Denis Sanguin de Saint-Pavin, Ann Arbor, CUA, 1986

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gabriel Peignot, Dictionnaire biographique et bibliographique, Paris, Philippe, 1813

Liens externes[modifier | modifier le code]