Frères Grohé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les frères Grohé, Guillaume et Jean-Michel, sont deux ébénistes actifs à Paris entre 1827 et 1884.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les frères Grohé, d'origine allemande et issus d'une famille de cultivateurs du Grand-duché de Hesse, s'installent à Paris en 1827. Ils ouvrent un commerce de fabrication et de vente de meubles et d'objets d'art. Ils se font remarquer à l'occasion de l'exposition de l'industrie française de 1834. Installés rue de Grenelle, ils emménagent au 30 rue de Varenne en 1841, puis au 88 en 1855, et enfin au 7 avenue de Villars de 1861. En 1847, ils fondent la maison Grohé Frères, avec Guillaume à sa tête, qui reste active jusqu'en 1884. Jean-Michel, le plus âgé se retire en 1861. Ils deviennent fournisseurs officiels de plusieurs cours d'Europe : Louis-Philippe Ier, Napoléon III pour la cour de France, Victoria pour le Royaume-Uni notamment. Ils ammeublent les petits appartements du château de Chantilly pour Henri d'Orléans (1822-1897), duc d'Aumale, entre 1844 et 1846[1].

Ils se spécialisent dans la réalisation de meubles inspirés de styles historiques. Leurs meubles sont estampillés « GROHE/A PARIS »

Œuvres conservées dans des musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Commode de Guillaume Grohé au musée Masséna à Nice

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]