Fort Bragg (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fort Bragg et Bragg.

Fort Bragg
Fort Bragg (Californie)
Vue aérienne de l'embouchure de la rivière Noyo sur l'océan Pacifique à Fort Bragg. La route 1 californienne (Main Street de Fort Bragg) traverse la rivière à sa sortie.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Californie Californie
Comté Mendocino
Code FIPS 06-25058
GNIS 1656027
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 707
Démographie
Population 7 026 hab. (2000)
Densité 976 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 26′ 45″ nord, 123° 48′ 19″ ouest
Altitude 26 m
Superficie 720 ha = 7,2 km2
· dont terre 7,1 km2 (98,61 %)
· dont eau 0,1 km2 (1,39 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Municipalité depuis 1889
Localisation
Localisation de Fort Bragg
Carte du comté de Mendocino.

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Fort Bragg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Fort Bragg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Fort Bragg
Liens
Site web http://www.ci.fort-bragg.ca.us

Fort Bragg est une municipalité côtière du comté de Mendocino située le long de la route 1 californienne, l'axe routier nord-sud principal le long de la côte Pacifique américaine.

À l'origine un fort militaire fondé pendant la guerre de Sécession, Fort Bragg est devenu une destination touristique populaire grâce à ses points de vue pittoresques sur l'océan Pacifique et sa côte découpée typiquement nord-californienne.

Glass beach[modifier | modifier le code]

Fragments de verre sur la plage Glass Beach.

Glass Beach (la plage de verre) est une plage exceptionnelle de Fort Bragg en Californie où le ressac a transformé une pollution d'origine humaine en phénomène singulier[1],[2]. En effet, à partir de 1949, les habitants de la région ne disposant pas de décharge publique à proximité, déversent leurs déchets directement sur la plage et dans l'océan. Ainsi, épaves automobiles, appareils électroménagers hors d'usage et ordures ménagères s'entassent sur le rivage[1],[3],[4].

Au début des années 1960, le dépôt de produits toxiques est interdit puis, en 1967, le North Coast Water Quality Board fait définitivement fermer cette décharge sauvage. Si des campagnes de dépollution permettent d'éliminer les plus gros déchets, les débris de verre qui jonchent la côte ne peuvent être enlevés faute de solution technique[1],[3],[4].

Sous l'action du ressac, ces morceaux de verre se sont transformés en galets de verre poli et le sable de la plage entièrement remplacé par un lit de galets multicolores. Propriété du California Department of Parks and Recreation, les environs sont désormais une zone protégée rattachée au parc régional MacKerricher. Trois autres « plages de verre » sont recensées, à Benicia en Californie, dans la baie hawaïenne de Hanapepe et dans la baie de Guantánamo au sud-est de Cuba[1],[2].

Glass Beach, qui participe à la sensibilisation écologique, attire désormais énormément de touristes dans un environnement original[1]. De nombreuses personnes se rendent à la plage pour chercher du verre poli bien que cette pratique soit interdite ; des panneaux indicateurs avertissent qu'il est interdit de retirer du verre[2],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :