Foire nationale à la brocante et aux jambons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La foire nationale à la brocante et aux jambons est une manifestation commerciale qui se tient deux fois par an à Chatou (Yvelines) dans l'île des Impressionnistes. Elle rassemble environ 800 brocanteurs et antiquaires ainsi que des stands de spécialités gastronomiques, jambons, charcuterie et diverses spécialités des terroirs de France.

Cette foire, organisée par le Syndicat national du commerce de l'antiquité, de l'occasion, des galeries d'art moderne et contemporain (SNCAO), se tient à Chatou depuis 1970. Elle trouve son origine au Moyen Âge dans le centre de Paris, où elle fut transférée en divers lieux avant d'en être exclue, sur délibération du Conseil de Paris, en 1970[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des « foires aux salaisons » se tenaient à Paris, sur le Parvis Notre-Dame pendant la Semaine Sainte. Les marchands de peaux et des chiffonniers s'ajoutent à la foire, qui déménage à plusieurs reprises dans Paris en raison de la gêne occasionnée. Arrêtée à cause de la Révolution française, la foire renaît en 1804 et se déroule dans plusieurs lieux de Paris. C'est au milieu du XIXe siècle que la ferraille, le bric-à-brac et les vêtements s'ajoutent à la foire. En 1869, la police décide qu'elle se tiendra au boulevard Richard-Lenoir, et en 1970 la Préfecture de police décide de chasser la foire de Paris. Elle s'installe alors sur l'Île des Impressionnistes à Chatou[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est la plus importante foire à la brocante et aux antiquités de France. 500 marchands voient passer 35 000 visiteurs en douze jours[3].

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique de la foire nationale à la brocante et aux jambons », SNCAO (consulté le 13 octobre 2009)
  2. Sébastien Birden, « Chatou : la foire, c’est toute une histoire », sur leparisien.fr, (consulté le 25 juin 2020).
  3. « La 99e Foire de Chatou », sur francebleu.fr, (consulté le 25 juin 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]