Fluckite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fluckite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Image illustrative de l’article Fluckite
Fluckite (Mine Giftgrube, Neuenberg, Sainte-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin). Musée de minéralogie de Strasbourg
Général
Classe de Strunz 08.CB.15
Formule chimique CaMnH2(AsO4)2·2(H2O) [2]
Identification
Couleur Incolore, clair à rose foncé
Classe cristalline et groupe d'espace Pinacoïdal
Système cristallin Triclinique
Clivage (010) parfait, (100) bon, (101) indistinct
Cassure Irrégulière
Habitus Agrégats radiés, prismatique, en rosettes, lamellaire
Échelle de Mohs 3.5-4
Éclat Vitreux, cireux
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα = 1.618 nβ = 1.627 nγ= 1.642
Biréfringence Biaxial (+), 0.024
Propriétés chimiques
Densité 3.05
Propriétés physiques
Radioactivité Aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La fluckite est une espèce minérale du groupe des arséniates de formule CaMnH2(AsO4)2·2(H2O)[2].

Ce minéral a été nommé d'après le minéralogiste Pierre Fluck de l'Université Louis-Pasteur de Strasbourg, France[3],[4].

Cristallographie[modifier | modifier le code]

Ce minéral est triclinique ce qui signifie qu'il est décrit par trois vecteurs de base de longueurs inégales et que ces trois vecteurs ne sont pas mutuellement orthogonaux, ce qui fait de lui un minéral anisotrope[2].

Gîtes et gisements[modifier | modifier le code]

La fluckite a pour la première fois été décrite en 1980 dans un gisement de la mine de Gabe-Gottes dans le Haut-Rhin, Alsace, France[2],[5]. Ce minéral a été découvert à une profondeur de 100 m[5]. La fluckite se trouve en association avec de l'arsenic natif, de la tennantite, de la skuttérudite, de la sainfeldite, de la pharmacolite, de la villyaellenite, de la picropharmacolite (en), de la calcite, de la dolomite, de l'ankerite et du quartz[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. a b c et d Fluckite: mindat.org
  3. Fluckite: webmineral.com
  4. Fluckite: Mineral Atlas
  5. a et b M. Fleischer, L.J. Cabri, G.Y. Chao, and A. Pabst (1980) New Mineral Names*, American Mineralogist, 65,1065-1070.
  6. Fluckite: Handbook of Mineralogy