Ferrailleurs des mers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ferrailleurs des mers
Auteur Paolo Bacigalupi
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Ship Breaker
Éditeur Little, Brown and Company
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0316056212
Version française
Traducteur Sara Doke
Éditeur Au diable vauvert
Lieu de parution Vauvert
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 395
ISBN 978-2846265041
Série Ferrailleurs des mers
Chronologie

Ferrailleurs des mers (titre original : Ship Breaker) est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Paolo Bacigalupi publié en 2010[1] puis traduit en français en 2013[2]. Cet ouvrage a obtenu le prix Locus du meilleur roman pour jeunes adultes 2011.

Résumé[modifier | modifier le code]

Nailer est un jeune adolescent, devant travailler chaque jour à la récupération de matériaux dans de vieux pétroliers à l'abandon afin de subvenir à ses besoins. Son père, la seule famille qui lui reste, est le plus souvent très violent avec lui et ne s'en occupe pas le moins du monde. Avec son amie Pima, avec qui il travaille quotidiennement, Nailer découvre un voilier échoué. À l'intérieur se trouvent de nombreuses richesses qui leur permettraient de changer immédiatement de vie... ainsi qu'une jeune adolescente qu'ils prennent pour morte au premier abord. Sur le point de récupérer les bijoux dont elle est couverte, ils s'aperçoivent alors de leur erreur. Pima est d'avis de la tuer pour s'emparer du bateau et de tout ce qu'il contient mais Nailer réussit à la convaincre de l'épargner et de la soigner. Peu après, le voilier est découvert par le père de Nailer et ses associés. Pima, Nailer et la jeune fille prénommée Nita parviennent à leur échapper puis à attraper un train en marche afin de partir à la recherche des amis de Nita.

Accueil[modifier | modifier le code]

  • Science et Vie Junior : « Une aventure maritime palpitante, pleine de tempêtes et de pirates, dans un avenir effroyablement réaliste. »[3].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bibliography: Ship Breaker », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 26 septembre 2013)
  2. « Ferrailleurs des mers » sur le site NooSFere (consulté le 26 septembre 2013).
  3. J. B., « Ça vaut le coup d'œil : Ferrailleurs des mers », Science et Vie Junior, no 286,‎ , p. 25 (ISSN 0992-5899).

Liens externes[modifier | modifier le code]