Felix Krüger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Felix Krüger
Portrait de Felix Krüger
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Posen
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Allemande
Thématique
Profession Psychologue, professeur d'université (d) et philosopheVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Leipzig et université de Buenos AiresVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie Léopoldine (depuis ), Académie des sciences de Saxe ( - ), Académie des sciences de Saxe (depuis le ) et Ligue militante pour la culture allemande (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Félix Krüger, né le à Posen, alors ville allemande, et mort à Bâle (Suisse) le , est un psychologue et professeur d'université allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il travaille d'abord aux côtés d'Hermann Ebbinghaus à l'université de Halle, puis avec Wilhelm Wundt à l'université de Leipzig, et succède à ce dernier au poste de recteur d'avril 1935 à janvier 1936.

Avec Friedrich Sander, il est à l'origine d'un courant critique de la psychologie de la Gestalt, connu comme l'École de Leipzig, qui s'appuie sur la psychologie structuraliste. Ses thèses sont notamment exposées dans Über Entwicklungspsychologie. Ihre sachliche und geschichtliche Notwendigkeit (1915) et Zur Psychologie der Gemeinschaft (1935).

Mis à l'écart des milieux universitaires sous le régime national-socialiste à partir de 1936, il s'exile à Bâle, où il meurt en 1948.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Leopoldina

Liens externes[modifier | modifier le code]