Fausse soupe de tortue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’alimentation image illustrant le Royaume-Uni
Cet article est une ébauche concernant l’alimentation et le Royaume-Uni.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (juillet 2014).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Fausse soupe de tortue]] dans les articles relatifs au sujet.

Illustration

La fausse soupe de tortue (mock turtle soup en anglais) est une soupe anglaise créée au milieu du XVIIIe siècle comme copie bon marché de la soupe de tortue verte.

Description[modifier | modifier le code]

La fausse soupe de tortue recourt souvent à la cervelle et aux abats tels que la tête de veau ou le pied de veau[1] pour reproduire la texture et la saveur de la viande de tortue de l’original.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans sa Cuisine classique‬, Urbain Dubois a donné une recette de « Potage de fausse tortue à la française[2] ».

Culture[modifier | modifier le code]

La fausse soupe de tortue sert de base au personnage de « Fausse-Tortue » dans d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll ; la facétie repose sur le fait que la soupe de fausse tortue est censée être confectionnée à base de « fausse tortue » alors qu’« on voit clairement que “la fausse soupe de tortue” n’est pas la même chose que “la fausse soupe de tortue”[3]. »

Andy Warhol, célèbre pour ses 32 Boites de soupe Campbell, a déclaré, dans une interview en 1962 que la fausse soupe de tortue était sa soupe Campbell préférée[4]. ‪

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jules Gouffé, ‪Étienne Antoine Eugène Ronjat, Le Livre de cuisine‬ : ‪comprenant la cuisine de ménage et la grande cuisine‬, Paris, ‪Hachette‬, 1867, 826 p., p. 386.
  2. Urbain Dubois, Émile Bernard, La Cuisine classique‬ : ‪études pratiques, raisonnées et démonstratives de l'école française appliquée au service à la russe‬, vol. 1, Paris, Les auteurs‬, 1856, ‪694 p., p. 47.
  3. Ronald Shustermann, « Fiction et re-connaissance : Les limites du savoir littéraire », Fiction et Connaissance : essai sur le savoir à l’œuvre et l’œuvre de fiction, Catherine Coquio, Régis Saladio, éd., Paris, ‪L’Harmattan‬, 1998‬, 434 p., (ISBN 9782296372603), p. 147.
  4. (en) Kenneth (editor) Goldsmith, I'll Be Your Mirror : the Selected Andy Warhol Interviews, 1962 - 1987, New York, NY, Carroll & Graf, (ISBN 078671364X), p. 12.