Fanfoué des Pnottas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fanfoué des Pnottas
Série
Logo de la série
Logo de la série

Auteur Félix Meynet
Genre(s) Humour

Thèmes Caractéristique des Pays de Savoie, montagne
Personnages principaux Fanfoué des Pnottas, les pinups et Mirabelle
Lieu de l’action Pays de Savoie
Époque de l’action XXe / XXIe siècles

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français et Savoyard
Éditeur Horizon BD
Première publication 1993
Publié dans Le Messager
Périodicité hebdomadaire

Fanfoué des Pnottas est une bande dessinée créée en 1993 par Félix Meynet (scénario et dessins), auteur chablaisien savoyard, pré-publiée dans le journal Le Messager, distribué dans la même région. La série est éditée chez Horizon BD.

Historique[modifier | modifier le code]

Durant l'hiver 1989, Félix Meynet est moniteur de ski. Un ami restaurateur lui demande de dessiner un personnage typiquement savoyard pour présenter publiquement son tout nouvel établissement, Félix décide alors de créer le vieillard dont il est question ici et qui verra véritablement le jour quatre ans plus tard en 1993. En mars de la même année, il propose au Messager de publier des gags, ce qui est finalement accepté même si la rédaction trouvait que le personnage semblait vieux et démodé. Mais, en seulement quelques semaines, Fanfoué obtient un grand succès, et quelques années plus tard, Meynet fort de cela publie des produits dérivés, publicités, séries dérivées (par exemple Les Polars savoyards, série policière) ou messages de recommandation au randonneur sur les parkings de montagne du département haut-savoyard, tournant autour le thème de la région savoyarde, en reprenant le plus souvent le personnage de Fanfoué d'une manière ou d'une autre.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Fanfoué

Vieux savoyard, séducteur incroyable qui passe le plus clair de son temps dans les montagnes avec sa vache Mirabelle et/ou en compagnie de charmantes jeunes femmes aux charmes ravageurs. Philosophe, sage, n'hésitant pas à prodiguer des conseils aux touristes, et plutôt sportif Fanfoué est malheureusement aussi bien attiré par la bouteille.

Jeunes femmes accompagnant Fanfoué dans ses élucubrations, comme Babette, une rouquine aux formes généreuses qui revient souvent.

  • Mirabelle

Vache confidente de Fanfoué.

Hommage[modifier | modifier le code]

En 1997, Enrico Marini paye d'un hommage soutenu Félix Meynet dans son album de la série Gipsy, Les yeux noirs : on y retrouve Fanfoué, Mel et Mirabelle, ainsi que Félix « le rocher savoyard » (Meynet, caricaturé en capitaine de l'équipe de France de football, n'est pas explicitement nommé mais fortement reconnaissable)[1].

Analyse[modifier | modifier le code]

Au-delà de la qualité des dessins de Meynet, surtout en ce qui concerne ses pinups, on peut facilement deviner les évidentes références au pays savoyard, notamment les différents alcools, les traditions (fêtes...) mais aussi les expressions typiques. Le personnage de Fanfoué est aussi à lui seul une référence à cela, de par son caractère plutôt sportif et fort en gueule tel qu'est le cliché savoyard dans la plupart des esprits[2].

Avec cette série, on peut véritablement affirmer que Meynet a lancé une mode de la « bande dessinée savoyarde » qui va continuer avec par exemple : Les expressions savoyardes en BD de Laurent Fiorese, ou bien les ouvrages de Pascal Roman (qui aida notamment Meynet pour Le Reblochon qui tue)[3].

Albums[modifier | modifier le code]

Série originale

Les Polars savoyards

  • Le Reblochon qui Tue (1998) (avec Pascal Roman)
  • Pas de Ripaille pour Fanfoué (2004)
  • Meurtres en Abondance (2006)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les Clins d'œil de la BD article sur Gipsy, page 2
  2. « Liste » des clichés savoyards sur un blog « windows live », consulté le 11 mars 2011.
  3. Pages répertoriant les liens vers les sites officiels des principaux acteurs de la culture savoyarde sur le site officiel de Laurent Fiesse, consulté le 11 mars 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]