Famille Magon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Magon.

Famille Magon
Pays ou province d’origine Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Demeures Château de Montmarin
Malouinière de la Balue
Malouinière de la Chipaudière
Malouinière de Château Doré
Hôtel d'Asfeld
Malouinière du Bosc
Château d'Épône
Château du Boschet
Manoir de la Giclais
Hôtel de Ségur
Château du Bois de la Roche
Château de la Villeneuve-Jacquelot

La famille Magon est une ancienne famille de la noblesse malouine. Par sa réussite commerciale à l'origine de son enrichissement et de son ascension sociale jusqu'à son intégration dans la noblesse locale puis nationale, la famille Magon est l'exemple parfait des Messieurs de Saint Malo étudiés par André Lespagnol[1].

Origine[modifier | modifier le code]

L'origine de la famille Magon attestée à Vitré dès le XVe siècle remonte au modeste Jehan Magon apothicaire à Saint-Malo en 1561 qui épouse en 1568 dans cette cité Marie Ebrard. Leur petit-fils Alain Magon sieur de la Bréhaudais (1569-1642) est à l'origine des deux branches de la famille, issues de ses deux unions. De sa première épouse Jeanne Moreau (morte en 1617) dame de la Gervaisais sont nés ses deux fils ainés : Alain Magon de la Gervaisais (1601-1683), sans postérité et Nicolas Magon de la Lande (1604-1661) et de sa second union avec Perrine Rogues (morte en 1653) dame de la Villebague leur demi-frère Jean Magon de la Fontaine-Roux.

Parmi les membres de la branche ainée on peut noter:

Parmi les membres de la branche cadette on rencontre :

Titres[modifier | modifier le code]

Domaines, terres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Lespagnol, Messieurs de Saint-Malo..., rééd. P.U.R, 1991

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernest Le Barzic À Saint-Malo les Magons Édition réimprimée Découvrance, 1974 (ISBN 9782842652029).
  • Ouvrage collectif sous la direction d'André Lespagnol Histoire de Saint Malo et du Pays Malouin Privat Toulouse (1984)
  • François Tuloup Histoire Générale de Saint Malo Editions Klincksieck Paris (1970)
  • André Lespagnol Messieurs de Saint Malo: une élite négociante au temps de Louis XIV Presses Universitaires de Rennes (1997) deux Tomes (ISBN 2 86 847229 X)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Henri Magon de la Giclais, « Généalogie de la famille Magon », 1883
  • François-Alexandre Aubert de La Chenaye des Bois, « Dictionnaire de la noblesse contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, ... », 1774