Jean Magon de la Lande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Magon.
Jean Magon de la Lande
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Jean Magon de la Lande (1641-1709), conseiller secrétaire du roi, négociant armateur au commerce et à la course à Saint-Malo, il était considéré comme le premier des négociants de la ville au XVIIe siècle[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Magon de la Lande est le fils aîné de Nicolas Magon de la Lande (1604-1661) et de Perrine Grout. Négociant à Saint-Malo de 1668 à sa mort, il est anobli comme conseiller-secrétaire du roi entre 1675 et 1700.

De son union en 1668 avec Laurence Eon de la Baronnie (1650-1728, fille de Nicolas Eon de la Baronnie et Hélène de Launay, dame de la Ville-David), il eut seize enfants survivants parmi lesquels :

Son frère cadet, né en 1644, fut envoyé à Cadix vers l'âge de quinze ans, au lendemain de la paix des Pyrénées et il s'y forma d'abord aux côtés de son frère aîné, jusqu'au retour à Saint-Malo vers 1674, à trente ans. Il fut fait secrétaire du roi auprès du parlement de Bretagne, par provisions du 28 juin 1674, l'année au cours de laquelle il fut anobli[2]. Il fit en 1694 un don de 15 200 livres à l'hôpital de la ville[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]