Félix-Marie Abel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Félix Marie Abel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
JérusalemVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Félix-Marie AbelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Chaire
Religion
Ordre religieux

Félix-Marie Abel (Saint-Uze, -Jérusalem, ) est un archéologue, géographe et dominicain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré chez les Dominicains en 1902, il devient collaborateur du père Lagrange à l'École biblique dont il devient professeur (1905).

Un des grands spécialistes de la géographie de la Palestine, il y mène plusieurs expéditions, notamment dans la région de la mer Morte et dirige les fouilles de Neirab, près d'Alep[1].

En 1932, il reconstitue l'histoire du site d'Emmaüs[2] et en 1940, Pie XII le nomme consulteur de la Commission biblique pontificale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une croisière autour de la mer Morte, 1911
  • Bethléem. Le sanctuaire de la Nativité, avec L. H. Vincent, 1914
  • Jérusalem, recherches de topographie, d'archéologie et d'histoire, 4 vol., avec Vincent, 1914-1925
  • Grammaire de grec biblique, 1927
  • Géographie de la Palestine, géographie physique et historique, 2 vol., 1933 et 1938 (Tome I: Géographie physique et historique, 1933; Tome II: Géographie politique, Les villes, 1938)
  • À travers les listes hiéroglyphiques des villes palestiniennes, 1934 (Mélanges Maspero, Mémoires publiés par les membres de l'Institut français d'archéologie orientale du Caire, volume I, tome LXVI, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale, 1934)
  • Histoire de la Palestine, 2 vol., 1952 (Tome I: De la conquête d'Alexandre jusqu'à la guerre juive; Tome II: De la guerre juive à l'invasion arabe)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Feliks Gryglewicz, Felix Marie Abel OP, in Encyklopedia katolicka, t. 1, Lublin, 1989
  • Bernard Montagnes, Marie-Joseph Lagrange: une biographie critique, 2005, p.71
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.17 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, CNRS Editions, 2007, p.555
  2. Eve Gran-Aymerich, op.cit.

Liens externes[modifier | modifier le code]