Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions
upright=Article à illustrer Organisation
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) IFLAVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaine d'activité
Siège
La Haye, La Haye (2509 CH, Pays-Bas)Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisation
Président
Site web

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (aussi appelée par certains, dont l'Association des bibliothécaires de France[1], « Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions »), plus connue sous son sigle anglais IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions) est une fédération internationale d'associations représentant les intérêts des bibliothèques, des services d'information et de leurs utilisateurs, ayant la forme associative.

Historique[modifier | modifier le code]

L'IFLA a été fondée à Édimbourg (Écosse), en 1927, lors d'une conférence internationale. La fédération compte 1 700 membres dans 150 pays, elle est hébergée par la Bibliothèque royale des Pays-Bas, située à La Haye. Elle est constituée de 5 divisions regroupant des sections et des groupes d'intérêt spécial, gérés par des conseils d'administration élus pour trois ans parmi les représentants des institutions et associations membres de l'Ifla, et six programmes spécifiques placés sous la responsabilité directe de l'IFLA.

Valeurs fondamentales[modifier | modifier le code]

L’IFLA appuie ses activités sur des valeurs fondamentales qui sont les suivantes[2].

« - la reconnaissance des principes de liberté d’accès à l’information, aux idées et aux œuvres d’imagination, et de liberté d’expression incarnée par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme ;

- la conviction que les personnes, les communautés et les organisations ont besoin d’un accès équitable et universel à l’information, aux idées et aux œuvres d’imagination pour leur bien-être social, éducatif, culturel, démocratique et économique ;

- la conviction que fournir des services de bibliothèque et d’information de qualité contribue à garantir cet accès ;

- l’engagement de permettre à tous les membres de la Fédération de participer et de bénéficier de ses activités sans égard à la citoyenneté, le handicap, l’origine ethnique, le sexe, la situation géographique, la langue, la philosophie politique, la race ou la religion.[3]»

L’IFLA s’implique aussi dans des objectifs de développement durable. En 2009, elle crée un groupe Environmental Sustainability and Librairies Special Interest Group pour approfondir la question des changements climatiques et l’implication des bibliothèques[4].

Congrès[modifier | modifier le code]

La Fédération, dans sa vision des pratiques bibliothéconomiques partagées à l’international[5], sert de guide et de milieu de discussions pour les associations des bibliothèques du monde entier. Elle organise chaque année un congrès sur un continent différent au mois d'août. Ses différentes composantes mènent à bien des programmes de réflexion, des publications, organisent des colloques. Cela donne l’occasion à tous les pays de se démarquer dans ses pratiques, ses recherches et d’en inspirer les autres[6]. Des contacts sont créés et favorisent la communication et le partage au niveau international. Les sujets des congrès traitent de sujet d’actualités et permettent une réflexion collective.

Partenariat[modifier | modifier le code]

L'IFLA est membre de l'International Freedom of Expression Exchange (IFEX), un réseau virtuel mondial d’ONG qui surveillent les violations à la liberté d’expression et qui organise, fédère ou relaie les campagnes conjointes ou organisées par ses membres, pour la défense des journalistes, écrivains et d’autres personnes persécutées alors qu'elles exercent leur droit à la liberté d'expression[réf. nécessaire].

En août 2017, l'IFLA a validé le modèle de données IFLA-LRM fusionnant les modèles antérieurs FRBR, FRAD et FRSAD[réf. nécessaire].

Publications importantes[modifier | modifier le code]

L’IFLA soutient les principes de développement durable et tient à inspirer les réseaux de bibliothèques pour qu’ils les adoptent[7]. La Fédération rédige la Déclaration des bibliothèques et du développement en 2002[8]. Cette publication tient à faire reconnaitre la santé et le bien-être sont des droits fondamentaux.

L’IFLA soutient notamment le calendrier 2030 de développement durable présenté par l’ONU[9] et présente les influences possibles des bibliothèques, acteurs clés, dans la réalisation de ces objectifs dans un document officiel[10], Un accès et des opportunités pour tous[11] publié en 2017. Cette publication importante propose des exemples pour chacun des 17 objectifs de développement durable.

En 2012, l’IFLA publie le Code d’éthique de l’IFLA pour les bibliothécaires et les autres professionnel(le)s de l’information[12]. Des propositions sont présentées pour orienter les bibliothèques vers une réflexion éthique de l’accès à l’information, des responsabilités envers les individus et la société, l’open access et la propriété intellectuelle, la neutralité, l’intégrité de la personne et compétences professionnelles et les relations entre collègues et entre employés et employeurs. De nombreuses associations s’en inspire pour rédiger leur propre code d’éthique et déclaration[13]. Au Canada, la Fédération canadienne des associations de bibliothèques nomme explicitement l’inspiration de cette Déclaration dans le préambule de son Code d’éthique de FCAB-CFLA[14].

L’IFLA publie fréquemment le IFLA journal conjointement avec SAGE Publishing. Ces articles présentent des essais et des recherches révisés par les pairs pour supporter un développement des bibliothèques[15]. Suivant les valeurs de l’IFLA, la majorité des articles sont disponibles en accès libre pour favoriser le partage des connaissances.

Liste des présidents et présidentes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « IFLA - Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des institutions », sur l'ABF, mis à jour le 28 septembre 2017).
  2. Isabelle Antonutti, Migrations et bibliothèques, dl 2017 (ISBN 978-2-7654-1542-8 et 2-7654-1542-0, OCLC 1006647999, lire en ligne), pages 39-48
  3. « Fédération Internationale des Associations et Institutions de Bibliothèques »
  4. Pascale Guertin et Valérie Poirier-Rouillard, « Les bibliothèques et le développement durable : un lien de plus en plus fort », Documentation et bibliothèques, vol. 63, no 3,‎ , p. 5–17 (ISSN 0315-2340 et 2291-8949, DOI 10.7202/1041018ar, lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) « IFLA », sur www.ifla.org (consulté le )
  6. Gaston Bernier, « Le Congrès de l’lfla », Documentation et bibliothèques, vol. 54, no 1,‎ , p. 3–4 (ISSN 0315-2340 et 2291-8949, DOI 10.7202/1029247ar, lire en ligne, consulté le )
  7. Pascale Guertin et Valérie Poirier-Rouillard, « Les bibliothèques et le développement durable : un lien de plus en plus fort », Documentation et bibliothèques, vol. 63, no 3,‎ , p. 5–17 (ISSN 0315-2340 et 2291-8949, DOI 10.7202/1041018ar, lire en ligne, consulté le )
  8. IFLA, « Déclaration des bibliothèques et du développement durable. »,
  9. Nations Unies, « Objectifs de développement durable »
  10. Joachim Schöpfel, « Petra Hauke, Madeleine Charney et Harri Sahavirta : Going green: implementing sustainable strategies in libraries around the world », Études de communication. langages, information, médiations, no 53,‎ , p. 213–216 (ISSN 1270-6841, DOI 10.4000/edc.9601, lire en ligne, consulté le )
  11. IFLA, « Un accès et des opportunités pour tous »
  12. IFLA, « Code d'éthique de l'IFLA pour les bibliothécaires et les autres professionnel(le)s de l'information »
  13. Michel Gorin et Christophe Bezençon, « Un code de déontologie, concrètement... », Documentaliste-Sciences de l'Information, vol. Vol. 51, no 4,‎ , p. 64 (ISSN 0012-4508 et 1777-5868, DOI 10.3917/docsi.514.0064, lire en ligne, consulté le ).
  14. FCAB-CFLA, « Code d’éthique de FCAB-CFLA », sur http://cfla-fcab.ca/, .
  15. (en) « Journal Description: IFLA Journal », sur SAGE Journals (consulté le )