Fédération de l'industrie horlogère suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La Fédération de l'horlogerie suisse (FHS) est l'organisation faîtière de l'industrie horlogère suisse. Son siège est situé au cœur de l'industrie horlogère, à Bienne.

Constituée sous la forme d'une association professionnelle de droit privé, elle regroupe plus de 500 membres, soit plus de 90 % de l'ensemble des fabricants suisses d'horlogerie (montres, horloges, mouvements, composants, etc.).

La FHS agit d'autre part en tant qu'interlocuteur privilégié vis-à-vis des autorités, des médias et du public en général, en Suisse et dans le monde.

Buts[modifier | modifier le code]

Les buts de la Fédération de l'industrie horlogère suisse sont :

  • contribuer à la défense et au développement de l'industrie horlogère suisse ;
  • établir un lien permanent entre ses membres et promouvoir leurs intérêts communs ;
  • représenter l'industrie horlogère suisse auprès des autorités et organisations économiques suisses, étrangères et internationales ;
  • faire valoir les intérêts de ses membres lors de l'élaboration de législations nationales ou étrangères, ou lors de négociations internationales ;
  • défendre en justice les intérêts de ses membres.

Représentations[modifier | modifier le code]

Outre ceux de son siège principal en Suisse, la FHS maintient des bureaux à Hong Kong et au Japon.

Publications[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]