Fritz Huguenin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fritz Huguenin
Fonction
Président de la Chambre suisse de l'horlogerie (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
NeuchâtelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Fritz Huguenin, né le au Locle et décédé le à Neuchâtel, est un horloger, lobbyiste et journaliste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritz Huguenin est le fils d'Eugène Huguenin-Dumittan, un député et président du Grand Conseil du canton de Neuchâtel[1]. Il est directeur d'une manufacture horlogère, d'abord au Locle, puis à Bienne[1],[2]. Il est par ailleurs actifs pour plusieurs organisations professionnelles[1]. Il devient ainsi, en 1885, secrétaire du Syndicat des fabricants de boîte argent à Bienne[1]. De 1891 à 1909, il est secrétaire général de la Chambre neuchâteloise du commerce[1]. Parallèlement, il est secrétaire de la Société intercantonale des industries du Jura, puis de la Chambre suisse d'horlogerie qui lui a succédé (1891-1908)[1],[2]. En 1908, il prend la présidence de cette Chambre[1]. Il est par ailleurs le fondateur, en 1885, de La Fédération horlogère suisse, le journal de la Société intercantonale des industries du Jura, puis de la Chambre suisse d'horlogerie[1]. Il en reste le rédacteur jusqu'à sa mort[3]. En 1914, il est président du jury pour le secteur de l'horlogerie et de la bijouterie à l'Exposition de Berne[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Anne Jeanneret-de Rougemont, « Fritz Huguenin » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. a b et c « Fritz Huguenin », L'Impartial,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  3. a et b « Nécrologie », Feuille d'avis de Neuchâtel,‎ , p. 5 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]