Aller au contenu

Exploitation minière des fonds marins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Exploitation minière des fonds marins.

L'exploitation minière des fonds marins est un sous-domaine de l'exploitation minière qui implique la récupération de minéraux (notamment des nodules polymétalliques) et de gisements à des profondeurs de 200 mètres ou plus au fond de l'océan[1],[2]. Ces activités sont organisées et controlées par l'autorité internationale des fonds marins, organisme intergouvernemental autonome fondé sous l'égide de l'ONU.

Controverses[modifier | modifier le code]

Un article scientifique paru dans le Harvard Environmental Law Review en avril 2018 compare ce type d'exploitation avec les autres types de ruées passées, incluant une absence de prise en compte de l'impact environnemental et social et la marginalisation des peuples indigènes et de leurs droits[3],[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Seabed Mining », The Ocean Foundation, (consulté le )
  2. « SPC-EU Deep Sea Minerals Project - Publications and Reports », dsm.gsd.spc.int (consulté le )
  3. « Broadening Common Heritage: Addressing Gaps in the Deep Sea Mining Regulatory Regime », Harvard Environmental Law Review,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  4. Ben Doherty, « Deep-sea mining possibly as damaging as land mining, lawyers say » [archive du ], sur the Guardian, (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]