Euromedia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euromedia
logo de Euromedia
Logo d'Euromedia

Création 1983
Fondateurs Chantal et Jean-Pierre Barry
Luc Geoffroy
Yves Brunet
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Saint-Denis
Drapeau de la France France
Direction Jean-Yves Meilland
(directeur général)
Activité Prestation technique audiovisuelle
Produits cars régie, moyens techniques de production
Société mère Euro Media Group
Filiales Digital Video Sud, Livetools Technology
Effectif 368 (2011)
SIREN 327920054[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web https://em.fr

Chiffre d'affaires 60 904 500 € (2019)

Euromedia est une entreprise française de prestations techniques audiovisuelles, filiale d'Euro Media Group.

Euromedia est née de la fusion d'Euro Media Télévision, de la SFP et de VCF.

Euromedia possède deux filiales : Digital Vidéo Sud (Ralentis et Ultra Ralentis) et Livetools Technology (cellule de R&D dans la transmission HF).

Historique[modifier | modifier le code]

Car régie B40 d'Euromedia.
Moto d'Euromedia au Paris-Nice 2021.

En 1983, Jean-Pierre et Chantal Barry, Luc Geoffroy et Yves Brunet se réunissent pour créer Euro Media Télévision.

En 2001, associé au groupe Bolloré, Euro Media Télévision rachète la SFP.

En septembre 2007, la société fusionne avec UBF Media Group pour devenir Euro Media Group[2].

La société est désormais implantée dans huit pays européens :

  • la France ;
  • la Belgique ;
  • les Pays-Bas ;
  • le Royaume-Uni ;
  • l’Allemagne ;
  • l'Italie ;
  • l'Espagne ;
  • et la Suisse.

Le 1er janvier 2010, les trois sociétés SFP, VCF et Euro Media Télévision fusionnent pour devenir Euromedia France. Deux ans plus tard, Chantal Barry est remplacée par Thierry Drilhon.

En avril 2014, PAI Partners devient l'actionnaire majoritaire d'Euro Media Group[3]. En , Lionel Vialaneix est nommé président d'Euromedia. En , les studios de Boulogne sont rachetés par le groupe Vivendi[4]. En , Euromedia cesse ses activités plateaux et vend ses studios (sept au total).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. « Bolloré : Euro Media Television fusionne avec UBF media Group », sur Boursier.com, (consulté le ).
  3. Enguérand Renault, « Le fonds PAI rachète Euro Media Group », sur Le Figaro, (consulté le ).
  4. « Vivendi acquiert les Studios de Boulogne », sur lemonde.fr, 11 septembre 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]