Escalier C (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Escalier C est un film français, réalisé par Jean-Charles Tacchella, sorti en 1985. Il s'agit de l'adaptation du roman homonyme d'Elvire Murail, publié en 1983, qui a reçu le prix du premier roman.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La vie quotidienne et les petits secrets d'un groupe de six locataires d'un immeuble parisien. Au centre du petit groupe et au coeur du récit, la trajectoire de Forster Lafont, critique d'art spécialiste de Jérôme Bosch. Ce séducteur cynique et désagréable va faire l'apprentissage de la bienveillance à la suite du suicide d'une locataire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Mahéo, « Escalier C », Cinéma Quatre-Vingt-Cinq, N° 319-320, Fédération française des ciné-clubs (FFCC), Paris, juillet-, p. 26, (ISSN 0045-6926).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Robin Renucci fut révélé par ce film et obtint une nomination aux Cesars 1986 dans la catégorie meilleur acteur pour sa performance dans le rôle de Forster Lafont. Catherine Frot et Jean Pierre Bacri jouent ici ensemble bien avant le succès de "Un air de famille". La scène finale du film où Forster Lafont disperse les cendres de sa voisine sur le mont des Oliviers en Israël est sublimée par la musique de Raymond Alessandrini. Le film a tout particulièrement popularisé la peinture de Jérôme Bosch en 1985 et 1986. La musique classique, la peinture (Bosch et Renoir) et l'humour (mention spéciale à Jean-Pierre Bacri dans un rôle de raleur et à Claude Rich dans le rôle du père impertinent de Forster) sont au centre du procédé narratif du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]