Erzhan Kulibaev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (novembre 2012).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Erzhan Kulibaev
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Nationalité
Activité

Erzhan Kulibaev [en russe : Ержан Кулибаев; IPA : jerʒˈan kuliˈbaʲev] (né le au Kazakhstan[1], alors en URSS) est un violoniste international.

Formation[modifier | modifier le code]

Il débute sa formation musicale à l'âge de 6 ans, à Almaty (Kazakhstan)[1],[2], en 1992, à l'École de musique Kulyash Baiseitova pour enfants très doués. En 1998, il entre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou[1]. En 2004, il entre dans la classe de violon du professeur Zakhar Bron (originaire du Kazakhstan), à l'École supérieure de musique Reine-Sophie de Madrid (Espagne)[1] puis au Conservatoire Mikhaïl Glinka de Novossibirsk[1], pour le programme de maîtrise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son instrument est le Stradivarius Rode (1722), gracieusement prêté par la Fondation Maggini[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Premier prix au Concours international Demidovski de violon d'Iekaterinbourg et deux prix spéciaux
  • 2006 : Premier prix au Concours international de violon de Lisbonne et prix de la meilleure interprétation d'un œuvre de Fernando Lopes-Graça
  • 2007 : Premier prix au Concours international de violon de Novossibirsk et prix spécial de Paloma O'Shea
  • 2010 : Médaille d'or au Concours international Hindemith de Berlin et prix spécial de la meilleure interprétation d'une œuvre de Robert Schumann

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Erzhan Kulibaev (notule biographique) », par la Société de musique Henryk Wieniawski de Poznan, 2012.
  2. « Erzhan Kulibaev (notule biographique) », site officiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]