Enseignement secondaire en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'enseignement secondaire en Belgique est le niveau d'enseignement obligatoire qui suit l'enseignement primaire. Il comporte en général 6 années d'études numérotées dans l'ordre de la 1re à la 6e et réparties au sein de trois degrés[1].

L'enseignement en Belgique est géré par les gouvernements des communautés.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès la Constitution de 1831, la Belgique inscrit la liberté d'enseignement dans ses principes fondamentaux. La politique de l'enseignement d'après-guerre est explicitement orientée vers l'élévation du niveau scolaire de la population et vers une démocratisation de l'enseignement. Les barrières financières à la scolarisation sont abolies. Les enseignements primaires et secondaires sont devenus gratuits et un vaste système d'allocations sociales et de bourses d'étude est mis en place. En 2016, le degré de scolarisation en Belgique est l'un des plus élevés d'Europe.

En Belgique, en 1976 il y a eu une inversion dans la numérotation des 6 années de l’enseignement secondaire. Auparavant, l’on commençait ses humanités en 6e pour les terminer en 1re (rhétorique). Par la loi du parue au moniteur belge le , cet ordre a été inversé et, depuis la rentrée scolaire de septembre 1976 de l'année scolaire 1976-77, l’on commence ses humanités en 1re pour les terminer en 6e (rhétorique).

De nos jours[modifier | modifier le code]

La politique de l'enseignement est élaborée aujourd'hui par les trois communautés. Deux groupes prennent les initiatives : le privé et le public[2]. Ce dernier se compose des communes, des provinces et des communautés. Il existe quatre grands réseaux d'enseignement : l'enseignement organisé par la fédération Wallonie Bruxelles, l'enseignement libre subventionné confessionnel, en grande partie catholique, l'enseignement libre non confessionnel et l'enseignement officiel subventionné, qui est organisé par les provinces et les communes. Il existe également un réseau très minoritaire totalement privé ne recevant aucun subside et assimilé à l'Enseignement à domicile, dont les programmes et les degrés sont décidés par le Pouvoir Organisateur qu'est l'autorité parentale. Tout parent a le droit de choisir ce type d'Enseignement. Mis à part ce dernier cas, l'enseignement secondaire comprend trois degrés et commence à l'âge de 12 ans. Chaque degré compte deux années scolaires. La première année du premier degré est en principe commune à toutes les orientations d'étude. À partir de la deuxième année, les possibilités de choix deviennent plus nombreuses. En 5e et en 6e (Rhétorique), l'option suivie par élève doit être strictement identique. L'enseignement secondaire comporte l'enseignement secondaire général, le secondaire technique, le secondaire artistique et le secondaire professionnel.

Le , les compétences de l'enseignement ont été transférées aux communautés. Une plus grande autonomie a été simultanément accordée aux écoles. Depuis le marché unique européen, les autorités européennes vont s'occuper davantage de la politique de l'enseignement. Cela se voit clairement dans les secteurs qui dépassent les frontières, tels que l'introduction de nouvelles technologies dans l'enseignement, l'attention accordée aux enfants d'immigrés, les chances égales pour garçons et filles, l'équivalence des diplômes et les programmes d'échange tels que Erasmus, Comenius, Lingua et Leonardo.

Degrés de l’enseignement secondaire[modifier | modifier le code]

  • Le degré inférieur, ou premier degré : le premier degré est le cycle d’observation : la première année commune dite 1re C (ou 1re année différenciée dite 1re D) + une 2e année commune (ou 2e année différenciée).
    • Pour obtenir le diplôme du premier degré, il faut que le candidat ait réussi sa 2e année [CE1D (Certificat d'Etude du 1er Degré)]. Pour ceux qui ne réussissent pas leur CE1D, ils vont en 2e année supplémentaire dite 2S.
  • Le degré moyen, ou deuxième degré : il est constitué de la 3e et 4e année de l’enseignement secondaire.
    • Pour obtenir le diplôme du second degré l’étudiant doit avoir terminé la 4e année.
  • Le degré supérieur, ou troisième degré : il est constitué de la 5e et de la 6e de l'enseignement général ou technique (et de la 7e année pour l'enseignement professionnel).
    • La 5e année est parfois appelé Poésie tandis que la 6e est aussi appelée Rhétorique.
    • Pour obtenir le diplôme de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) - le 3e degré - l’étudiant doit avoir réussi la 6e année de l’enseignement général, technique, artistique, ou la 7e année de l’enseignement professionnel. Après avoir réussi une 6e année de l’enseignement professionnel, l’élève reçoit une attestation, mais pas de diplôme.
  • Le quatrième degré : il ne concerne que les études professionnelles complémentaires[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Comparaison entre le système d'éducation belge et d'autres systèmes éducatifs[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]