Elsa Asenijeff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elsa Asenijeff
Description de cette image, également commentée ci-après
Elsa Asenijeff en 1897
Nom de naissance Elsa Packeny
Naissance
Vienne Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (74 ans)
Bräunsdorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Die neue Scheherazade (1913)

Elsa Asenijeff, pseudonyme d’Elsa Nestorov, née Elsa Packeny le à Vienne en Autriche-Hongrie et morte le à Bräunsdorf, près de Freiberg en Allemagne est un écrivain autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elsa Packeny naît dans une famille de hauts fonctionnaires et de militaires de la monarchie austro-hongroise. En 1890, elle épouse un diplomate bulgare, Nestor Nestorov dont elle divorce en 1896. Son nom de plume Asenijeff est dérivé du prénom de son premier enfant, mort jeune, Asen[1].

Établie en 1897 à Leipzig, elle rencontre le peintre Max Klinger lors d'une conférence du poète Detlev von Liliencron et devient sa compagne et son modèle. Le couple a une fille en 1900, élevée par une mère nourricière. En 1920, Klinger, dont elle s'est séparée en 1916, meurt. Elle tente de faire valoir ses droits sur la succession en vain. Sa situation financière se dégrade et elle fait de nombreux séjours en hôpital psychiatrique. Elle meurt assassinée par les Nazis en 1941 pendant les massacres de handicapés[2].

son œuvre littéraire est considérée comme annonciatrice du féminisme[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1898, Aufruhr der Weiber und das dritte Geschlecht, pamphlet, Leipzig, Brandstetter
  • 1902, Tagebuchblätter einer Emanzipierten, roman, Leipzig, Seemann
  • 1913, Die neue Scheherazade. Ein Roman in Gefühlen, Munich, Georg Müller
  • 1914, Hohelied an den Ungenannten. Lyrischer Roman, - Munich, Georg Müller

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :