Élisabeth de Lorraine-Vaudémont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth de Lorraine
Tumba Elisabeths von Lothringen, Stiftskirche St. Arnual, Saarbrücken, 2008.jpg

Tombeau d'Elisabeth de Lorraine à Sarrebruck.

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père
Mère
Fratrie
Antoine de Lorraine
Marguerite de Lorraine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Elisabeth de Lorraine-Vaudémont, comtesse-régente de Nassau-Sarrebruck (1397, Lorraine - , Sarrebruck) fut l'une des pionnières du roman en prose en allemand médiéval.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nièce du duc Charles II de Lorraine, elle est la fille de Ferry Ier, comte de Vaudémont et de Marguerite de Joinville, Elisabeth de Lorraine-Vaudémont épousa en 1412 Philippe Ier, comte de Nassau-Sarrebruck (1368-1429).

Ils eurent quatre enfants :

Une régence pacifique[modifier | modifier le code]

Après la mort de son époux, en 1429, elle assura jusqu'en 1438 la régence pour son fils mineur, Philippe II de Nassau-Sarrebruck (1418-1492).

En tant que régente, elle garda prudemment le comté en dehors des conflits féodaux, nombreux à cette époque, évitant les litiges avec ses voisins.

Sous son égide, le bourg de Sarrebruck se developpa autour du château qui devint le siège administratif du comté.

Une princesse cultivée[modifier | modifier le code]

Amie des lettres, Elisabeth de Lorraine-Vaudémont fit traduire, du français en moyen haut-allemand, quatre romans courtois ou Chansons de geste: « Herpin », « Sibille », « Loher und Maller » et « Huge Scheppel ».

Elle se fera inhumer dans la Collégiale Saint-Arnual de Sarrebruck, où son gisant est toujours visible.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Karl Bartsch : Elisabeth, Gräfin von Nassau und Saarbrücken. In: Allgemeine Deutsche Biographie, Bd. 6, Duncker & Humblot, Leipzig, 1877 (p. 18 et suiv.).
  • Bernhard Burchert : Die Anfänge des Prosaromans in Deutschland. Die Prosaerzählungen Elisabeths von Nassau-Saarbrücken. Frankfurt a.M., 1987.
  • W. Theodor Elwert : Elisabeth, Gräfin von Nassau-Saarbrücken. In: Neue Deutsche Biographie, Band 4, Duncker & Humblot, Berlin, 1959 (p. 445 et suiv.).
  • Wolfgang Haubrichs, Hans-Walter Herrmann : Zwischen Deutschland und Frankreich - Elisabeth von Lothringen, Gräfin von Nassau-Saarbrücken, Röhrig, St. Ingbert, 2002.
  • Ulricke und Manfred Jacobs : Die Grenzgängerin Elisabeth von Lothringen. Gollenstein, Blieskastel, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]