Elbow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elbow (homonymie).
Elbow
Description de cette image, également commentée ci-après

Elbow à la Manchester Arena, le .

Informations générales
Surnom Mr. Soft, Soft (1990–1997)
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock alternatif[1], rock indépendant[2], art rock[3], rock progressif[4]
Années actives Depuis 1990
Labels V2, Fiction Records
Site officiel www.elbow.co.uk
Composition du groupe
Membres Guy Garvey
Mark Potter
Craig Potter
Pete Turner
Anciens membres Richard Jupp

Elbow est un groupe de rock britannique, originaire de Bury, près de Manchester, en Angleterre. Formé dans les années 1990, il est composé de Mark Potter à la guitare, Richard Jupp à la batterie, Craig Potter au clavier, Peter Turner à la basse et Guy Garvey à la voix. Le groupe est une sérieuse référence musicale pour le public de Grand-Bretagne, longtemps considéré comme le meilleur groupe anglais de la décennie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1990–2001)[modifier | modifier le code]

Garvey, âgé de 16 ans, fait la rencontre de Mark Potter en 1990, au Bury College de Bury, dans le Grand Manchester[5]. Potter demandera à Garvey de chanter dans son groupe avec le batteur Richard Jupp et le bassiste Pete Turner. Ensemble, ils forment le groupe Mr Soft (nom raccourci ensuite en Soft)[6]. Le frère de Potter, Craig, se joint aux claviers[7]. Cette année, ils jouent leur premier concert a pub Corner Pin de Ramsbottom[8].

Ils changent de nom pour Elbow en 1997, qui s'inspire du drama télévisé The Singing Detective dans lequel le détective Philip Marlow décrit le mot « épaule » (elbow) comme celui qui sonne le mieux en anglais[9]. Après avoir remporté un concours, le groupe signe chez Island Records en 1998 et enregistre son premier album studio avec le producteur Steve Osborne aux Real World Studios[10]. Cependant, Island est racheté par Universal Music. Le groupe est violemment renvoyé et l'album n'est jamais publié[9],[11].

Premiers albums (2001–2004)[modifier | modifier le code]

Leur premier album, Asleep in the Back (2001), est très attendu sur la scène rock britannique. L'album connaît, sorti chez V2 Records en mai 2001, un rapide succès à travers l'Europe[10]. Asleep in the Back est listé pour le Mercury Music Prize[12] et nommé pour un BRIT Award dans la catégorie de meilleur nouveau groupe britannique[13].

En 2003, Elbow lance son deuxième album studio, Cast of Thousands. Le titre de l'album fait référence à leur performance au Glastonbury Festival, durant lequel ils enregistrent le public scandant : We still believe in love, so fuck you (On croit toujours en l'amour, alors allez vous faire mettre). Il comprend le single Grace Under Pressure[14]. En 2004, Elbow tourne à Cuba, jouant des chansons issues de Asleep in the Back et Cast of Thousands dans et en dehors de La Havane. Irshad Ashraf, réalisateur de documentaire britannique, filmera une grande partie de cette tournée[15]. Le métrage qui en résulte est montré aux festivals en 2004, mais ne sera jamais mis à la vente.

Nouveaux albums (2005–2014)[modifier | modifier le code]

En 2005 sort leur troisième album, Leaders of the Free World, qui leur apportera une certaine notoriété, grâce à des titres comme Forget Myself et Leaders of the Free World. À la mi-2006, Elbow joue à l'Ukula Bright Lights Festival du Toronto's Distillery District[16].

En 2006, le groupe signe au label Fiction Records et termine un quatrième album, The Seldom Seen Kid à la fin 2007, qui est produit et mixé par Craig Potter. Mars 2008 voit le lancement de The Seldom Seen Kid (deux titres étaient pressentis, Ustinov et Teasing The Brim), avec lequel le groupe fera une tournée au Royaume-Uni. La qualité de cet album est reconnue de façon définitive lorsque Elbow reçoit le prestigieux Mercury Prize alors qu'il était en concurrence avec Radiohead, Adele, Burial, The Last Shadow Puppets, British Sea Power et Estelle. L'abum se vendra à un million d'exemplaires[17].

Le 9 septembre 2008, ils remportent le Mercury Music Prize pour The Seldom Seen Kid[18] et en mai 2009, deux Ivor Novello Awards pour One Day Like This dans la catégorie meilleure chanson, et Grounds for Divorce[19].

En 2009, la chanson Grounds for Divorce est utilisée dans un teaser de la saison 6 de Dr. House, ce qui leur ouvre un l'accès à un nouveau public et fait grandir leur notoriété. Sacré « meilleur groupe de l'année » aux Brit Awards, l'hebdomadaire musical NME salue leur « contribution exceptionnelle à la musique britannique »[20]. Le 17 janvier 2009, Elbow donne un concert exclusif pour leur album The Seldom Seen Kid à la BBC Radio 2 et BBC 6 Music avec la BBC Concert Orchestra et la chorale Chantage aux Abbey Road Studios (dont la première diffusion s'effectue le 31 janvier 2009)[21]. Le 14 mars 2009, ils jouent à la Wembley Arena[22]. En juillet, Elbow joue devant approximativement 15 000 personnes au Roskilde Festival, au Danemark[23]. Le 4 août 2009, Elbow joue un deuxième concert au 9:30 Club de Washington, DC[24].

Peter Gabriel reprend la pièce Mirrorball (de l'album The Seldom Seen Kid) pour son album de reprises Scratch My Back sorti le 25 janvier 2010. En 2011, l'entreprise Ubisoft utilise la chanson Ground for Divorce pour le jeu Driver: San Francisco. En 2012, le label Treyarch les contacte pour composer la chanson d'introduction de leur jeu vidéo Call of Duty: Black Ops II. Ce sera la chanson The Night Will Always Win. Le sixième opus du groupe The Take Off and Landing of Everything parait en 2014 accompagné d'une tournée en Grande-Bretagne et en Europe.

Lost Worker Bee et Little Fictions (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Un septième album intitulé Little Fictions sort en février 2017[25].

Engagement[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est engagé auprès d'association comme Oxfam en reversant un pourcentage des profit de leur bière Build a Rocket Boys! afin d'aider l’association a lutter contre la plus forte crise de famine qui touche l'Afrique de l'Est.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Lost Worker Bee

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2009 : The Seldon Seen Kid: Live at Abbey Road (avec la BBC Concert Orchestra)
  • 2009 : Asleep in the Back (édition deluxe)
  • 2012 : Dead in the Boot (compilation de faces B et titres inédits)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alternative rock band Elbows its way to the top of the British music scene », PopMatters (consulté le 29 août 2015).
  2. (en) Alistair Lawrence, Abbey Road: The Best Studio in the World, Bloomsbury Publishing, (ISBN 1-4088-3241-0), p. 208
  3. (en) « Elbow The Seldom Seen Kid », Pitchfork (consulté le 29 août 2015).
  4. (en) « Elbow’s Guy Garvey: “Our new album is our proggiest record yet” », Uncut, (consulté le 12 février 2017).
  5. (en) Dave Simpson, « The Guardian profile: Guy Garvey of Elbow », The Guardian, (consulté le 18 mai 2014).
  6. (en) Mick Middles, Reluctant Heroes: The Story of Elbow, Omnibus Press, (ISBN 978-1-84772-860-9)
  7. (en) Lauren Taverner Brown, « Interview with Elbow », 247 Magazine, (consulté le 18 mai 2014).
  8. (en) Tom Dyckhoff, « Let's move to Ramsbottom, Lancashire », The Guardian, (consulté le 18 mai 2014).
  9. a et b (en) Dorian Lynskey, « Better late than never - Elbow win the Mercury Prize », The Guardian, (consulté le 18 mai 2014)
  10. a et b (en) Alexander Laurence, « Elbow interview by Alexander Laurence », Freewilliamsburg: The Williamsburg, Brooklyn Based Culture Guide, (consulté le 23 juin 2013).
  11. (en) Graeme Thomson, « Elbow – Album By Album », Uncut, (consulté le 18 mai 2014).
  12. (en) « Elbow » (consulté le 18 mai 2014)
  13. (en) « Brit Awards 2002: The winners », BBC News,‎ (lire en ligne).
  14. (en) « Elbow - And Supporting Cast! », NME, (consulté le 18 mai 2014).
  15. (en) « Feature.056 Elbow ».
  16. (en) Jason Paris, « Manchester Guardians », Music Room, UKULA.com.
  17. (en) Nick Duerden, « Rocket man: How does Elbow's lead singer Guy Garvey remain so down to earth? », sur The Independent, (consulté le 10 septembre 2014).
  18. a et b (en) « Elbow elated at Mercury Prize win », Entertainment, BBC News,‎ (lire en ligne).
  19. (en) Liam Allen, « Double Novello triumph for Elbow », BBC News, (consulté le 14 octobre 2011)
  20. Le Figaro 17/04/09 - article d'Olivier Nuc p. 29.
  21. (en) Elizabeth Alker, « Elbow Room: Mercury winners play a special show at Abbey Road », sur BBC, (consulté le 10 septembre 2014).
  22. (en) « Elbow Set List – Wembley Arena – March 15th 2009 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), GigSetList.com (consulté le 14 octobre 2011)
  23. (en) Mark Brown, « Manchester festival makes room for Elbow, Hallé and Kraftwerk », sur The Guardian, (consulté le 10 septembre 2014).
  24. (en) Kyle Gustafson, « Grounds For Divorce: Elbow @ 9:30 Club », Arts and Events, dcist.com, (consulté le 14 octobre 2011).
  25. (en) « Elbow announce new album 'Little Fictions' & reveal new single 'Magnificent (She Says)' - NME », NME,‎ (lire en ligne).
  26. (en) Owen Gibson, « Elbow shoulders aside competition in Mercury prize », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  27. (en) « Brit Awards 2009: And The Winners Are ... », Sky News, (consulté le 14 octobre 2011).
  28. (en) « Elbow Bag Brit Award », Clash, (consulté le 31 mars 2013).
  29. (en) Rosie Swash, « Double triumph for Elbow at Ivor Novello awards », The Guardian, Londres,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  30. (en) « Ivor Novello awards 2009: Elbow pick up two more awards », (consulté le 31 mars 2013)
  31. (en) Jason Gregory, « Elbow Scoop South Bank Pop Award », gigwise.com, (consulté le 14 octobre 2011).
  32. (en) « South Bank Show honour for Elbow », BBC News,‎ (lire en ligne)
  33. (en) Caroline Sullivan, « After Mercury prize, a Brit and an NME, Elbow now take Ivor Novello », The Guardian, Londres,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  34. (en) « Elbow win Outstanding Contribution award at Shockwaves NME Awards », NME, (consulté le 31 mars 2013).
  35. (en) Mike Collett-White, Reuters, « Fleet Foxes nab Mojo award, Yoko Ono honoured », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, London,‎ (lire en ligne).
  36. (en) Alex Petridis, « Mercury prize shortlist sticks with the tried and tested », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  37. (en) Adrian Larkin, « Adele on song as Coldplay win big again », BBC Radio, (consulté le 31 mars 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]