Eduard Bomhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduard Bomhoff
Eduard Bomhoff, en 2006.
Eduard Bomhoff, en 2006.
Fonctions
Vice-Premier ministre des Pays-Bas
Ministre de la Santé, du Bien-être
et des Sports

(2 mois et 24 jours)
Premier ministre Jan Peter Balkenende
Gouvernement Balkenende I
Prédécesseur Annemarie Jorritsma (vice-PM)
Els Borst (Santé)
Successeur Roelf de Boer (vice-PM)
Aart Jan de Geus (Santé)
Biographie
Nom de naissance Eduard Jan Bomhoff
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Amsterdam (Pays-Bas)
Parti politique PvdA (1972-2002)
LPF (2002-03)
Diplômé de Université de Leyde
Université Érasme
de Rotterdam
Profession Universitaire
Religion Vieille-catholique

Eduard Jan Bomhoff, né le à Amsterdam, est un universitaire et homme politique néerlandais, vice-Premier ministre et ministre de la Santé entre et .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Il passe avec succès un diplôme en mathématiques à l'université de Leyde en . Il commence alors à enseigner au Kenya, avant de rejoindre le Fonds monétaire international (FMI). En , il adhère au Parti du travail (PvdA).

Premier parcours d'universitaire[modifier | modifier le code]

Il obtient un doctorat en sciences économiques en à l'université Érasme de Rotterdam. Il y devient professeur d'économie monétaire deux ans plus tard. En , il fonde le programme Rochester Erasme Executive MBA dont il assure la direction pendant trois ans.

Il quitte l'université Érasme lorsque l'université de Nyenrode le recrute en 1994, pour occuper un poste de professeur d'économie financière. Il est nommé en 1995 à la direction de l'Institut Nyfer, spécialisé dans la recherche économique.

Très brève carrière ministérielle[modifier | modifier le code]

Il adhère en à la Liste Pim Fortuyn (LPF) et quitte en conséquence le PvdA. Le , Eduard Bomhoff est nommé à 60 ans Vice-Premier ministre, ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports dans le premier cabinet du chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende.

Il s'oppose très rapidement au ministre des Affaires économiques Herman Heinsbroek, tous deux cherchant à prendre le contrôle de la LPF. Finalement, ils démissionnent le et causent la chute du gouvernement.

Retour à l'université[modifier | modifier le code]

Il quitte la LPF en 2003 et met un terme à sa carrière politique. Il fait son retour dans l'enseignement supérieur en obtenant un poste de professeur de développement macro et micro-économique à l'université de Barhein en suivant. Depuis , il enseigne l'économie asiatique à l'université de Kuala Lumpur.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié, père de deux enfants et de confession vieille-catholique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]