Edmond de Carayon-Latour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edmond de Carayon-Latour
Album des députés au Corps législatif entre 1852-1857-Carayon-Latour.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Philippe-Edmond-Catherine-Marie, baron de Carayon-Latour (, Paris - , Paris), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère de Joseph de Carayon-Latour et petit-fils de Catherine-Dominique de Pérignon, il était propriétaire au Fagel. Son père, officier de dragons puis receveur général à Bordeaux, lui avait laissé une grande fortune. Il fut élu, le 1er août 1846, député du 3e collège du Tarn (Castres), et vota parfois avec l'opposition.

Il devint représentant du Tarn à l'Assemblée constituante du 23 avril 1848 et siégea dans la droite légitimiste. Il soutint le gouvernement de Louis-Napoléon Bonaparte, et fut élu au Corps législatif, le 29 février 1852, dans la 2e circonscription du Tarn.

Il épouse en 1847 Marie Adélaïde Louise dite Henriette de Chateaubriand, fille du comte de Chateaubriand.

Rallié à l'Empire, il soutint le gouvernement de ses votes, fut réélu le 22 juin 1857 ; mais ayant cessé d'être le candidat officiel, il échoua, le 1er juin 1863, face à Eugène Pereire.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]