EMTEC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

EMTEC
logo de EMTEC
Dates clés 1996 : BASF Magnetics devient EMTEC Magnetics.
2000 : Introduction mondiale de la marque EMTEC
Forme juridique Filiale du groupe Dexxon Groupe
Slogan Technology made for life
Siège social Drapeau de France Gennevilliers (France)
Produits Stockage et divertissement multimédia
Site web www.emtec-international.com

EMTEC est une entreprise française de vente de matériel informatique, basée à Gennevilliers.

EMTEC est une marque propre de Dexxon Groupe, entreprise française de vente de produits informatiques pour le grand public, dont le siège social est situé près de Paris, en France. Issu de BASF, inventeur des premières bandes magnétiques en plastique, EMTEC est à l'origine spécialisé dans la fabrication de bande pour l'enregistrement audio à destination des professionnels[1][réf. à confirmer] et des ménages. Aujourd'hui cette société élabore des produits liés au multimédia et au stockage des données, elle est présente dans plus de 50 pays.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

  • 1991 – L'entreprise chimique allemande BASF achète Agfa-Gevaert et crée BASF Magnetics.
  • 1996 – BASF Magnetics devient une filiale indépendante, mais toujours détenue à 100 % par BASF.
  • 1997 – L'entreprise devient EMTEC Magnetics après sa vente à KOHAP, une entreprise chimique coréenne spécialisée dans la production de PET.
  • 1998 – À la suite de la « crise économique asiatique de 1997 », KOHAP vend EMTEC à Legal & General, groupe britannique de services financiers.
  • 1999 – Lancement des DVD enregistrables
  • 2000 – Introduction de la marque EMTEC à l'international
  • Janvier 2003 : La filiale EMTEC Magnetics GmbH dépose le bilan en Allemagne[2]. En octobre, Imation achète les actifs de la filiale, en particulier les brevets, pour environ 15 MUSD.
  • 2004 – MPO, anciennement connue comme Moulages Plastiques de l'Ouest achète certain actifs de EMTEC Consumer Media GmbH, notamment la marque EMTEC[3].
  • 2006 – Acquisition par le Groupe Dexxon ; 1re marque la plus vendue de clés USB en France et 3e en Europe
  • 2007 – Lancement européen des disques durs multimédia Movie Cube
  • 2008 – Introduction de clés USB Kooky aux États-Unis et de son lanceur pour application portable EM-Desk[4]. Fabrication de son premier mini-portable, le Gdium, qui fonctionne sous Mandriva Linux[5], un système d'exploitation libre.
  • 2010 – Création de EMTEC Middle East à Dubaï afin d'étendre la distribution dans la région du Moyen-Orient, l'Inde et l'Afrique
  • 2015 – Sortie de la clef Miracast Emtec Mirror TV Dongle[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morice, « Hommage à un bijoutier du son, créateur du Nagra... et de bien d’autres choses (III) », sur agoravox.fr, AgoraVox,‎ (consulté le 29 septembre 2015) : « les bandes, qui commencent à être difficile à trouver EMTEC/BASF »
  2. EMTEC Consumer Production plombé par sa maison mère, l'Usine Nouvelle
  3. MTO acquiert Emtec
  4. Sébastien, « EM-Desk vs Framakey : Emtec nous répond ! », sur bhmag.fr, BH Mag,‎ (consulté le 29 septembre 2015)
  5. Dimitri T., « Emtec Gdium : un PC ultra portable sous Mandriva Linux », sur generation-nt.com, GNT,‎ (consulté le 29 septembre 2015)
  6. François Bedin, « Prise en main Emtec Mirror TV Dongle », sur 01net.com, 01net.com,‎ (consulté le 29 septembre 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]