Dynastie Shun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dynastie Shun

1644–1645

Informations générales
Statut Empire
Capitale Xi'an
(1644)
Pékin
(1644-5 juin 1644)
Langue Chinois
Religion Bouddhisme, Taoïsme, Confucianisme, Religion traditionnelle chinoise
Monnaie Anciennes monnaies chinoises
Histoire et événements
8 février 1644 Proclamation de la dynastie Shun à Xi'an par Li Zicheng qui s'auto-proclame roi
24 avril 1644 Prise de Pékin, mort de l'Empereur Chongzhen
27 mai 1644 Défaite des troupes de la dynastie Shun face aux Mandchous lors de la Bataille de la passe de Shanhai. Li Zicheng se replie sur la capitale et s'auto-proclame empereur, avant de s'enfuir
1645 Mort de Li Zicheng, fin de la dynastie
roi, puis empereur
1644 -1645 Li Zicheng

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La dynastie Shun (chinois simplifié : 顺朝 ; chinois traditionnel : 順朝 ; pinyin : shùn cháo) est une dynastie de la Chine impériale qui fut en place de 1644-1645, durant la période de transition entre les dynastie Ming et Qing. Elle fut fondée a Xi'an le 8 février 1644, le premier jour de l'année lunaire, par Li Zicheng, le chef d'une grande rébellion paysanne.

Li, cependant, ne portait que le titre de Roi (王), et non d'Empereur (皇帝). La prise de Pékin par les troupes Shun en avril 1644 marque la fin de la dynastie Ming, mais Li Zicheng ne parvint pas à consolider son contrôle politique et militaire sur le pays. A la fin mai 1644, il fut vaincu lors de la Bataille de la passe de Shanhai par une coalition regroupant les troupes du général Wu Sangui, un serviteur des Ming qui avait fait défection au profit des Mandchous, et l'armée de Dorgon, un puissant prince Mandchou. Après s'étre enfui à Pékin début juin, Li s'est finalement proclamé Empereur de Chine avant de quitté la capitale à la hâte. La dynastie Shun a pris fin avec la mort de Li en 1645.

Après la création du Shun, Li Zicheng ordonna aux soldats de tuer les derniers fidèles et membres de la famille royale Ming encore présents à Pékin. Il en résulta une rébellion immédiate et un rejet de la dynastie Shun par les Ming du Sud, qui contrôlaient le sud de la Chine. Entre le sud en révolte ouverte, la défaite face aux Mandchous et les ministres du Shun qui se battaient constamment pour le pouvoir, la dynastie a duré moins d'un an.

Généraux et Ministres[modifier | modifier le code]

  • Niu Jinxing (牛金星), chancelier
  • Gu Jun'en (顧君恩)
  • Li Yan (李岩)
  • Song Xiance (宋獻策)
  • Liu Zongmin (劉宗敏), général
  • Yuan Zongdi (袁宗第)
  • Tian Jianxiu (田見秀)
  • Hao Yaoqi (郝搖旗), général
  • Li Guo (李過), général
  • Gao Jie (高傑), général
  • Dame Gao (Gao Guiying) (高氏) (en) , épouse de Li Zicheng et général

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

  • Wakeman Frederic (1981). "The Shun Interregnum of 1644", in Jonathan Spence, et al. eds. From Ming to Ch’ing: Conquest, Region, and Continuity in Seventeenth-Century China. Yale University Press.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]