Durga Râni, reine des jungles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Durga Râni, reine des jungles est une série française de bandes dessinées créée par Jean Sylvère et Pellos dans le magazine Fillette en 1946. Elle a ensuite été publiée en trois albums par la Société parisienne d'édition.

La série[modifier | modifier le code]

Le personnage principal, Durga Râni, est une jeune femme qui est la dernière descendante d'un peuple possédant des pouvoirs surhumains. Elle vit au cœur de la jungle en Inde, entouré notamment d'un singe et d'un éléphant. Durga Râni est un « Tarzanide », c'est-à-dire un personnage de fiction inspiré de Tarzan.

Durga Râni est une jolie jeune femme à l'allure très féminine. Elle a une longue chevelure brune bouclée et ses yeux et sa bouche sont maquillés en permanence. Elle est vêtue le plus souvent d'une tunique en peau de léopard, dont la partie basse est un short tandis que le haut monte jusqu'à sa poitrine. La tunique est accrochée soit par une bretelle sur l'épaule gauche ou par deux bretelles autour du cou. Une ceinture vient marquer sa taille pour mettre en valeur sa plastique féminine.

Elle est bien sûr intrépide et arrive à se tirer sans encombre des situations les plus périlleuses en utilisant ses capacités physiques et son intelligence. Les grands animaux de la jungle, éléphants, grands fauves, gorilles… viennent à son aide lorsqu'elle les appelle.

Technique[modifier | modifier le code]

Les scénarios sont écrits par l'écrivain René Thévenin sous le pseudonyme de « Jean Silvère », tandis que les dessins sont réalisés par Pellos.

Les dessins sont en noir et blanc. Le texte décrivant l'action ainsi que les dialogues sont situés sous les images qui sont dans des cases qui ne sont pas encadrées.

Nom de l'héroïne[modifier | modifier le code]

Durga est le nom de l'une des principales divinités hindoues.

Râni est la forme féminine du titre monarchique « raja », utilisé dans le sous-continent indien. C'est aussi un prénom utilisé en Inde.

Le choix du nom fait peut-être référence à la rani Lakshmî Bâî qui faisait partie du Durga Dal un groupe de femmes guerrières qui ont combattu contre les Britanniques lors de la révolte des Cipayes et qui sont souvent comparées aux Amazones de la mythologie grecque.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Durga Râni : l'héroïne de la série
  • Nour-Djahan[N 1] : c'est la sœur de Durga, elle est reine d'Asoka[N 2]
  • Balkis[N 3] : une reine ennemie de Durga
  • Hanuman[N 4] : un singe, ami de Durga
  • Hogh : un éléphant, c'est un allié de Durga

Histoires[modifier | modifier le code]

  • La Reine des jungles volume 1
  • La Reine des jungles volume 2
  • L'Appel du maître

Publications et éditions[modifier | modifier le code]

La série a été publiée dans le magazine Fillette à partir du n°23 () et jusqu'au n°383. La première page de couverture du n°24 du magazine () était illustrée par un dessin de Durga Râni assise sur le dos de l'éléphant Hogh.

La série a été éditée en trois albums par la SPE en 1949. L'éditeur Serg a réédité la série en deux albums en 1976[1].

Une aventure de Durga Râni de 6 pages a été publiée dans le numéro 44 du 01/03/1976 de la revue Phénix[2].

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans son ouvrage L'Autre Éducation sentimentale, l'académicien Pierre-Jean Rémy évoque Durga Râni dans ses souvenirs d'enfance[3].

Dans son livre Quand j'étais star[4], le journaliste Jean-François Josselin évoque également Durga Râni.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Son nom signifie lumière du monde en persan, sans doute une référence à Nûr Jahân, régente de l'empire moghol entre 1622 et 1626
  2. Aśoka est le troisième empereur de la dynastie indienne des Maurya, son empire s'étendait de l'actuel Afghanistan jusqu'au Bengale et aussi loin vers le sud que le plateau de Mysore
  3. Balkis est le nom de la reine de Saba dans le Coran
  4. Dans l'hindouisme, Hanuman est un dieu-singe, héros de l'épopée Ramayana

Références[modifier | modifier le code]

  1. Durga Râni sur le site bedetheque.com
  2. Phénix en 1976 sur le site BDoubliées
  3. Pierre-Jean Rémy, L'Autre Éducation sentimentale, Odile Jacob, 1991, (ISBN 2738101291), 9782738101297, page 25
  4. Jean-François Josselin, Quand j'étais star, Éditions Grasset, 1974, (ISBN 2246804485)