Douce Violence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Douce violence)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Douce Violence

Album de Elsa
Sortie 16 septembre 1992 Drapeau de la France
Enregistré 1992
Durée 42:12
Genre Pop
Producteur Raymond Donnez
Georges Lunghini
Édition Neige Music
Label Ariola, BMG France

Albums de Elsa

Singles

  1. Bouscule-moi
    Sortie : septembre 1992
  2. Supplice chinois (Toop toop)
    Sortie : janvier 1993
  3. Tout l'temps, tout l'temps
    Sortie : mai 1993

Douce Violence est le troisième album de la chanteuse Elsa Lunghini sorti en 1992.

Dans cet album, alors qu'elle n'a que 19 ans, elle commence à faire frontière avec son père, le compositeur Georges Lunghini. Comprenant ses phobies, il lui écrit entre autres Bouscule-moi ou Tout le temps, tout le temps. On y trouve aussi 4 titres écrits par Jean-Loup Dabadie.

Cet album aura moins de succès que les précédents et sera également marqué par le changement de look d'Elsa où elle apparait plus femme avec une coupe de cheveux très courte.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. Supplice chinois (Toop toop)Jacques DuvallGeorges Lunghini 4:14
2. C'est bien, c'est malJean-Loup DabadieRaymond Donnez, G. Lunghini 3:34
3. Être ensembleJ.L. DabadieG. Lunghini 3:50
4. Jamais toujoursJ. DuvallR. Donnez, G. Lunghini 4:07
5. MercurochromeJ. DuvallG. Lunghini 4:23
6. Bouscule-moiJ. DuvallR. Donnez, G. Lunghini 3:30
7. Le cœur ailleurs, l'amour ailleursJ.L. DabadieR. Donnez, G. Lunghini 3:49
8. Parfums d'amourJ. DuvallG. Lunghini 4:10
9. Amoureuse, moi ?J. DuvallR. Donnez, G. Lunghini 4:10
10. Tout l'temps, tout l'tempsJ.L. DabadieR. Donnez, G. Lunghini 2:45
11. Changer sa vieGérard PresgurvicVincent-Marie Bouvot, G. Lunghini 3:40

Crédits[1][modifier | modifier le code]

  • Didier Bader - ingénieur son
  • Denis Benarrosh - percussion
  • Gérard Bikialo - piano
  • Raymond Donnez - arrangeur, programmation
  • Elsa - chœurs
  • Celmar Engel - synthétiseur
  • Michel-Yves Kochmann - guitare
  • Bruno Lambert - ingénieur son, mixage

Notes et références[modifier | modifier le code]