Où es-tu ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Où es-tu ? (homonymie).
Où es-tu ?
Auteur Marc Levy
Genre Drame
Éditeur éditions Robert Laffont
Date de parution
Couverture Elsa
Nombre de pages 311 pages
ISBN 226612269x
Chronologie
Précédent Et si c'était vrai... Sept jours pour une éternité... Suivant

Où es-tu ? est un roman de Marc Levy, paru en 2001. La couverture est illustrée par la chanteuse Mylène Farmer.

synopsis[modifier | modifier le code]

Philip et Susan ont toujours compté l'un sur l'autre, et ce, depuis leur plus tendre enfance. Mais le choix de Susan qui souhaite participer à une mission humanitaire en Amérique centrale, va bouleverser leurs vies. Alors ils vont s'écrire des lettres, continuellement, afin de nourrir ce lien très intime qui les unit. Philip lui fera, lors du départ de Susan, une promesse qui sans le savoir va à jamais changer sa vie : il sera toujours là pour elle en cas d'urgence.

Résumé[modifier | modifier le code]

Susan et Philip se connaissent depuis qu'ils sont enfants et sont maintenant amant. À l'âge de rentrer à l'université Susan choisit de se faire engager par une association humanitaire pour secourir les victimes d'un ouragan en Amérique central. Son contrat est de 2 ans et ils vont s'écrire régulièrement. À cette époque (1975) les courriels n'existent pas et la poste est très longue, si bien que leur relation épistolaire est compliquée.

Deux ans plus tard Philip vient l'attendre à l'aéroport, il se fait une joie de lui faire découvrir son appartement en plein cœur de New-York. Elle lui apprend alors qu'il ne reste que quelques heures car elle a reconduit son contrat et qu'elle est en escale avant de se rendre au siège de son association. Les années passent et Susan n'envisage toujours pas de rentrer. Philip lui dit qu'il a rencontré une jeune journaliste et qu'il envisage d'aller plus loin, sauf si Susan envisage de rentrer.

L'année suivante il épouse la journaliste et demande à son amie d'être présent à son mariage. Elle vient, mais reste dans l'ombre d'un pilier puis repart en pleurs et lui fera croire qu'elle n'est pas venu, à causes de problème logistique. À partir de ce jour leurs lettres deviennent moins suivi et finissent pas s'arrêter, jusqu'au jour ou 9 ans plus tard, un dimanche matin, le jeune couple a une visite inattendu. Des collègues de la jeune femme viennent leur amener une fillette de 9 ans qui est la fille de Susan. Sa mère a été par une tornade et elle avait fait un testament demandant à Philip de s'en occuper. Il n'était même pas au courant que son amie avait eu un enfant (de père inconnu) mais il accepte cette responsabilité. Sa femme n'est pas enchantée mais elle le laisse faire toutes les démarches pour adopter légalement l'enfant. Au début les relations entre la femme et la fille sont plus que compliquées mais avec les années il se noue une vraie complicité, surtout après que la jeune fille ait fait une fugue à 14 ans. Elle voulait retrouver sa mère et avait passé plus d'une journée à l'aéroport à l'endroit d’où elle était partie. Sa mère adoptive lui a alors promis que lorsqu'elle aurait terminé ses études, à 19 ans, elle l'accompagnerait elle-même pour prendre en avion vers l'Amérique centrale si d'ici là, la jeune fille souhaite toujours, comme sa mère, s'engager dans l'humanitaire.

À partir de ce jour l'adolescente commence à s'intéresser à ses études et a de bons résultats. Sa mère adoptive a une idée: les faire entrer pour « visiter » le centre de prédiction des ouragans, au moment d'une situation de crise. La jeune fille comprend alors qu'il n'y a pas qu'en faisant de l'humanitaire sur le terrain que l'on peut sauver des vie.

Les années passent, et elle ne parle plus de s'engager comme sa mère.

Le jour de sa remise de diplôme, Philip qui regarde l'assistance aperçoit Susan. Elle lui laisse alors un mot lui donnant rendez-vous.

Il y amène sa fille et laissent les deux femmes s'expliquer. Susan lui apprend alors qu'il y a 10 ans le siège de son ONG l'a cru morte et a emmené sa fille pour la confier à Philip. Quelques jours plus tard alors que la jeune fille n'était pas encore partie, elle apprend la chose et pourrait la rattraper. Elle pense alors que l'enfant aura une bien meilleure vie en Amérique avec Philip et leur laisse croire à sa mort.

Tous les ans elle s'est débrouillée pour apercevoir sa fille quelques minutes et c'est ainsi qu'elle s'est fait voir à la remise de diplôme. Maintenant elle voudrait bien que la jeune fille vienne avec elle pour reprendre la vie dans leur association humanitaire, mais elle lui signifie alors que c'est bien trop tard, que maintenant elle a sa vie aux États-Unis.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Une adaptation pour la télévision réalisée par Miguel Courtois a été diffusée en juin 2008 sur M6 (4 épisodes de 52 min) avec Cristiana Reali, Elsa Lunghini, Philippe Bas.

Lien externe[modifier | modifier le code]