Don des larmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le don des larmes (gratia lacrymarum) est une notion un peu oubliée dans un monde contemporain où le fait de pleurer peut facilement être assimilé à une faiblesse ou bien à une mise en scène théâtrale. Dans la tradition chrétienne médiévale, la vie était parfois appelée la "vallée des larmes", il était donc logique de considérer le fait de pleurer, en particulier lors d'une prière, comme un signe de piété. Dans leurs autobiographies respectives, on cite parfois le Père Pio et le curé d'Ars, deux saints de l’Église catholique comme ayant été en possession de ce don.

Leurs détracteurs ont souvent considéré ce "don des larmes" comme étant le signe évident d'une dépression chronique quand leurs fervents admirateurs considéraient, eux, au contraire que cela constituait une preuve supplémentaire de la présence même de Dieu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]