Don Joseph Colonna Cesari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Joseph Colonna Cesari
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Nationalité
Activités

Don Joseph Colonna Cesari, comte della Rocca (Don Giuseppe Colonna Cesari della Rocca), est un sculpteur, peintre et graveur, né à Porto-Vecchio le 10 mai 1825 et décédé à Paris le 4 août 1887.

D'abord destiné par sa famille à l'état ecclésiastique et pensionnaire au Grand séminaire d'Ajaccio, Colonna Cesari révéla une passion et un talent très précoce pour les arts, pratiquant notamment la sculpture au couteau et réalisant dans un premier temps des œuvres religieuses, telles qu'un Sacré Cœur placé dans l'église de Porto-Vecchio. Remarqué par le Conseil général de la Corse, il obtint à 19 ans une bourse qui lui permit d'aller suivre des études artistiques à l'Académie de Rome. Dans la deuxième partie de ses études il se spécialisa dans la gravure et le camée.

En 1849, il participa à la Révolution romaine comme capitaine de Dragons et, fait prisonnier par les troupes françaises, échappa de peu à la peine capitale. Rentré en Corse, il réalisa par la suite nombre d'œuvres remarquées, et fut plusieurs fois primé à l'Exposition générale de Bastia (1851, 1855), à l'Exposition générale d'Ajaccio (1865) ainsi qu'à l'Exposition régionale de Grasse.

Il quitta la Corse et s'installa à Paris à la fin des années 1860, figurant à l'Exposition universelle ainsi qu'au Salon de Paris, où il exposa presque sans interruption jusqu'à sa mort, connaissant un remarquable succès.

Outre un nombre considérable de bustes, camées et portraits des plus grands personnages de son temps, qui établirent sa réputation, Colonna Cesari réalisa aussi quantité de travaux divers d'une grande finesse, bijoux et pendentifs en corail ou en ivoire, bas-reliefs, sculptures sur bois ou dessins.

Principales étapes artistiques[modifier | modifier le code]

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, tome XVI.
  • Dictionnaire Universel Larousse, tome III.
  • Le Monde illustré, no 1586, 20.08.1887, nécrologie.