Dolmen des Erves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dolmen des Erves
Dolmen des erves.JPG

Le dolmen des Erves en 2010

Présentation
Type
Propriétaire
Personne privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Aux ErvesVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Mayenne
voir sur la carte de Mayenne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le dolmen des Erves est un des monuments mégalithiques les plus connus de la Mayenne, situé à Sainte-Suzanne (sur la commune nouvelle de Sainte-Suzanne-et-Chammes), et le plus anciennement daté (6 000 ans).

Situation[modifier | modifier le code]

Le dolmen des Erves se situe à 3 km au nord de Sainte-Suzanne, à 30 m de la départementale 143 qui relie Sainte-Suzanne à Assé-le-Bérenger, à proximité immédiate de la ferme des Erves et de la rivière l'Erve.

Protection[modifier | modifier le code]

Le dolmen est classé au titre des monuments historiques en 1889[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Dolmen des Erves avant restauration

Une première fouille fut réalisée en 1868. Elle livra un grand nombre d'ossements humains. Une seconde fouille approfondie fut menée en 1983 par la Direction des Antiquités des Pays de la Loire. Durant ces travaux, le dolmen n'a pas été repositionné comme il était à l'origine. À l'origine, le monument se présentait comme un édifice appareillé de 10m sur 6m, pour une élévation minimale de 3.50m. Ce cairn, ce tumulus de pierres, englobait totalement la chambre funéraire, actuellement seule visible.

Le dolmen se compose d'une chambre quadrangulaire de 4.50m sur 2.80m, précédée d'un portique. Ce type original d'architecture pourrait être la transition entre les dolmens angevins et les dolmens armoricains.

Des ossements humains fragmentés, correspondant à une quinzaine d'individus, dont un calciné, ont été recueillis. Le mobilier, très pauvre, comportait notamment une coupe à socle à décor incisé, et une dent d'équidé percée. Un pic en bois de cerf, découvert dans le fond d'une fosse d'implantation de pilier et abandonné sur place, a permis après analyse, d'attribuer l'érection du monument par les Chasséens[2] vers le milieu du IVe millénaire av. J.-C..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dolmen dit des Erves », notice no PA00109611, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. La culture chasséenne apparaît vers le IVe millénaire av. J.-C.. Elle se caractérise en outre par un mobilier céramique décoré de motifs géométriques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean L'Helgouac'h, « Informations archéologiques - Circonscription des Pays de la Loire », Gallia préhistoire, no 28-2,‎ , p. 381-383 (lire en ligne)
  • F. Letterlé, Direction des Antiquités des Pays de la Loire, fouilles de 1983.
  • Sainte-Suzanne (Mayenne), cité médiévale, mille ans d'histoire, de Gérard et Jean-Pierre Morteveille, 1988.
  • Sainte-Suzanne au XXe siècle, de Gérard et Jean-Pierre Morteveille, tome III 1981-2015, imp. Jouve à Mayenne, oct.2015 (ISBN 978-2-9543103-2-9) p. 73-76.

Liens externes[modifier | modifier le code]