Dolmen des Erves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dolmen des Erves
Image illustrative de l’article Dolmen des Erves
Vue côté sud
Présentation
Type dolmen
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1889)
Caractéristiques
Matériaux grès
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 01″ nord, 0° 19′ 53″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Commune Sainte-Suzanne-et-Chammes
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Dolmen des Erves
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Dolmen des Erves
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
(Voir situation sur carte : Mayenne)
Dolmen des Erves

Le dolmen des Erves est un dolmen situé à Sainte-Suzanne (sur la commune nouvelle de Sainte-Suzanne-et-Chammes) dans le département français de la Mayenne.

Historique[modifier | modifier le code]

Une première fouille fut réalisée en 1868 par E. Perrot[1]. Le dolmen est classé au titre des monuments historiques en 1889[2]. Une seconde fouille approfondie fut menée en 1983 par Frédérik Letterlé de la DRAC des Pays de la Loire préalablement à sa restauration.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Restitution du cairn originel

L'édifice a été construit avec des dalles de grès dit de Sainte-Suzanne, alors que le substrat rocheux local est en calcaire[1]. Le dolmen s'apparente à un dolmen angevin : la chambre quadrangulaire (4,540 m de long sur 2,80 m de large)[1] est précédée d'un portique. Il se démarque du dolmen angevin par l'existence de deux tables de couverture et un fort espacement entre les orthostates. Ces espaces entre les piliers étaient comblés à l'origine par des murets en pierres sèches[1]. Le sol était recouvert de pierrailles sur une épaisseur de 0,15 m à 0,20 m[1].

Ce type original d'architecture rattache le dolmen aux chambres à couloir à chambre rectangulaire[1] et pourrait correspondre à une transition entre les dolmens angevins et les dolmens armoricains. Le cairn était composé de trois étages et l'ensemble mesurait environ 10 m de long sur 6 m de large[1], pour une élévation minimale de 6,50 m.

Les fouilles ont permis de recueillir des ossements humains fragmentés, correspondant à une quatorze d'individus (9 adultes et 5 enfants)[3], dont un après crémation[1]. Le mobilier funéraire, très pauvre, comportait notamment une coupe à socle à décor incisé, une dent d'équidé percée et un coquillage marin (Purpura lapillus)[1]. Un pic en bois de cerf a été découvert dans le fond d'une fosse d'implantation d'un pilier. Une datation par mesure du C14, du pic et des ossements humains, donne un intervalle de 4 650 à 5 580 BP [+/- 130][1], soit au Néolithique moyen. La décoration de la coupe la rattache au Chasséen[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k L'Helgouac'h 1985
  2. « Dolmen dit des Erves », notice no PA00109611, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Panneau explicatif consultable sur le site

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean L'Helgouac'h, « Informations archéologiques - Circonscription des Pays de la Loire », Gallia préhistoire, nos 28-2,‎ , p. 381-383 (lire en ligne). 
  • Sainte-Suzanne (Mayenne), cité médiévale, mille ans d'histoire, de Gérard et Jean-Pierre Morteveille, 1988.
  • Sainte-Suzanne au XXe siècle, de Gérard et Jean-Pierre Morteveille, tome III 1981-2015, imp. Jouve à Mayenne, oct.2015 (ISBN 978-2-9543103-2-9) p. 73-76.