Discussion:Voix sur IP

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


le voip pour les Particuliers?[modifier le code]

Je lis beaucoup d'articles sur les Voix sur iP, j'ai aussi entendu une presentation sur une radio avancant des prix comme 6 euros par mois après avoir fait l'acquisition d'un appareil a 30 euros Est ce vrai car sur internet on ne trouve rien sur le sujet sauf pour les entreprises aline== le 14 janvier 2004 alinovitch@free.fr

VoipBuster[modifier le code]

On a pas mal parlé du logiciel VoipBuster ces derniers mois. Il permet de téléphoner gratuitement vers des lignes téléphoniques externes dans plusieurs pays. Mais est-ce que ce dernier utilise son propre protocole propriétaire tout comme Skype ? Arm@nd 23 juillet 2005 à 21:47 (CEST)

n9uf telecom propose des apels illimités a 6€/mois...


n'y a t'il pas confusion entre la technique VoIP et la téléphonie IP (ou ToIP) cf la notice relative à la téléphonie IP du GDT http://www.granddictionnaire.com/btml/fra/r_motclef/index1024_1.asp " Note(s) : Il ne faut pas confondre la voix sur IP et la téléphonie sur IP. La voix sur IP est une technique de transmission de messages vocaux sur un réseau IP et la téléphonie IP consiste à mettre en place des services téléphoniques sur un réseau IP en utilisant la technique de la voix sur IP. Comme ces notions sont tout de même près l'une de l'autre, plusieurs auteurs ne font pas la distinction entre les termes telephony over IP et voice over IP, lesquels correspondent en français à téléphonie sur IP et à voix sur IP. Le terme téléphonie par Internet et son équivalent anglais Internet telephony sont spécifiquement utilisés lorsqu'on se sert du grand réseau public Internet pour établir des communications téléphoniques. " ---

Je pense que la différence entre la VoIP et la ToIP c'est que la ToIP utilise des protocoles de signalisation et des serveurs de routage, enregistrement, et autres services disponibles en telephonie sur IP, alors que la VoIP c'est juste l'utilsation de codecs et de protocole de transport de la voix (RTP et RTCP pour le controle du flux media) non? --Xavier 20 juillet 2006 à 18:58 (CEST)

VoIP n'est pas ToIP[modifier le code]

Pour information, concernant la France, voici la différence que ma société, mes founsisseurs et mes clients font entre VoIP et Téléphonie sur IP. Pour rappel, je vends des solutions de téléphonie aux entreprises et aux opérateurs depuis des années (chez Alactel, AT&T, NetCentrex, Voxpilot, etc).

La différence tient dans le fait que la VoIP concerne le transport de la voix alors que la ToIP concerne l'éxécution de fonctions téléphoniques plus avancées que le simple transport de la voix, telles que celles disposnibles sur un IPBX (voir sur le web pour plus d'infos sur l'IPBX).

Pour faire simple, une entreprise a besoin de ToIP pour téléphoner ; la VoIP ne lui suffit pas. En revanche, un opérateur A pourra acheminer du trafic en VoIP vers le réseau d'un opérateur B.

Cordialement.--brunodesacacias 13 décembre 2006 à 15:34 (CET)

Fait --Zedh msg 19 décembre 2006 à 20:14 (CET)


la redirection ToIP-> VoIP est de nouveau à supprimer.Jerikojerk (d) 27 février 2008 à 12:32 (CET)

SIP = Protocole de l'IETF[modifier le code]

Bonjour, Sauf erreur de ma part, le protocole SIP est, en 2007, le protocole principal retenu par la profession au sein de l'IETF. Il n'est utilisé QUE par l'Open Source. Pour ma part, je connais de nombreux acteurs qui disposent aujourd'hui de solution non Open Source sur SIP : Alcatel, Audiocaodes, Comverse, etc. Cordialement. --brunodesacacias 22 janvier 2007 à 10:03 (CET)

Admissibilité de l'information[modifier le code]

Bonjour,
Sauf erreur de la part toute' information neutre et pertinente doit être inscrite sur notre encyclopédie pour la rendre la plus riche possible : Voir Wikipédia:Règles.
Il ne faut pas confondre admissibilité des articles avec admissibilité de l'information. Cordialement. --brunodesacacias 18 juin 2007 à 11:48 (CEST)

Tout à fait. Mais toute information doit également être vérifiable et fiable (Wikipédia:Vérifiabilité). Comme il n'y avait aucune source pour justifier ce listing de logiciels, j'ai considéré l'admissibilité des articles pour juger de la pertinence des informations. En l'absence de source, comment savoir si ces logiciels ont réellement une notoriété dans ce milieu, ou s'ils s'agit simplement d'un coup de pub pour les faire connaître (voire d'une information totalement erronée) ? Dans le doute j'ai effacé. Ces logiciels ont probablement leur place dans cette liste, mais sans un document qui le montre personne ne peut le juger, et chacun pourrait mettre ce qu'il veut. --Piglop 18 juin 2007 à 14:34 (CEST)
OK, tout ceci est très correct. Donc on enlève. Je vais retravailler le sujet par ailleurs. Cordialement. --brunodesacacias 18 juin 2007 à 14:41 (CEST)

ToIP : anglicisme mal employé[modifier le code]

Attention aux abus de langage et à l'utilisation d'acronyme anglais, car ToIP signifie en anglais "Text over IP" et non "Telephony over Internet Protocol". Il n'y a qu'en Français ou l'acronyme s'est transformé en "Téléphonie sur IP"

Voir la définition de Wikipédia English pour ToIP : http://en.wikipedia.org/wiki/ToIP

Yann Espanet - blog.unifiedcommunications.eu

Catégorie:Logiciels libres (open source)[modifier le code]

Depuis peu il est possible de faire appel à VLCV qui est une extension de VLC pour se connecter en audio vidéo et écrit.
VLVC
[1] site de VLCV


Catégorie:Mise en Oeuvre[modifier le code]

A la lecture de cet article je suggérerai un paragraphe "Mise en œuvre"

L'objectif de ce paragraphe étant de décrire les contraintes que le réseau doit respecter pour que le VoIP soit de qualité correcte.

Nota bene: hors de question de faire référence à un fournisseur de produit.

Les sinusoïdes ne passeront pas ![modifier le code]

Le paragraphe concernant la voix humaines comporte de très nombreuses inexactitudes. Le diapason ne fournit pas un son pur, par exemple. La voix humaine ne peut pas se décomposer en composantes sinusoïdales. Seul les sons périodiques (et la voix n'appartient pas à cette catégorie) peuvent se décomposer en sinusoïdes (loi de Fourrier). Le fait que le son de la voix humaine soit décomposable (ou non) en sinusoïdes n'a d'ailleurs absolument aucune importance. Le principe de la numérisation est le même que le son à numériser soit périodique ou non. Paradoxalement, même pour un son qui n'est pas périodique, la nécessité de définir une bande passante conduit à définir les fréquences extrêmes à transmettre (notamment la limite haute). Ce paragraphe sur la voix humaine est d'ailleurs inutile. La numérisation de signaux sonores n'est pas une fonction propre au procédé VoIP. La transmission et l'enregistrement du son analogique est en voie de disparition. La numérisation devient la règle. Tous les téléphones mobiles, par exemple, transportent un son numérisé. Le son des CD audio, des dictaphones, de la TNT, des DVD évidemment numérique. Pourquoi en parler dans cet article? Il suffit de dire qu'aucun son analogique ne peut passer par internet et que la numérisation est de ce fait nécessaire.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 90.8.133.97 (discuter). le 21 avril 2014 à 13:55 (CEST)

Bonjour. Plutôt d'accord avec vos remarques sur le fait que la voix n'est pas strictement constituée de signaux sinusoïdaux, je vous laisse améliorer le texte.
Par contre pas d'accord avec « Ce paragraphe sur la voix humaine est d'ailleurs inutile », le sujet de l'article est bien la "Voix sur IP", principalement utilisée en téléphonie fixe et mobile, et donc le codage de la voix (analogique) en format numérique et en trames IP est pleinement le sujet de l'article. Il y a bien des Codec dédiés à la voix car elle présente des contraintes spécifiques, notamment elle implique une latence faible (pour éviter d'avoir l'impression de parler "de la Terre à la Lune"), contrainte que ne respecte pas des codeurs "type MP3" optimisés pour les sons ou la musique. Abaca (discuter) 21 avril 2014 à 19:01 (CEST)
Une autre raison qui explique la nécessité d'avoir des Codec spécifiques à la voix est que le but de la téléphonie (y compris en VOIP) est de pouvoir appeler n'importe quel correspondant dans le monde alors que le téléphone peut être de type PCM, DECT, GSM, UMTS... ou même analogique, il est donc important que le codeur VOIP soit normalisé et connu du cœur de réseau afin qu'il puisse transcoder la voix (généralement via un mediagateway) dans un format compatible avec le téléphone du destinataire. Abaca (discuter) 21 avril 2014 à 19:14 (CEST)