Discussion:Série télévisée

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Erreur[modifier le code]

Quelqu'un (Utilisateur:Ffx ?) a copié par erreur une version de Séries télé dans Discuter:Bande dessinée (!). Après avoir été déplacée ici, elle a été réincorporée dans Séries télé (voir ma modif: "copié ... pour voir les différences"). FvdP

Effectivement, je pense aussi que c'est de ma faute (j'ai bien modifié séries télé, et j'ai bien voulu ajouter un commentaire sur les BD), mais je n'arrive pas à comprendre comment c'est arrivé. J'ai un peu l'impression que c'est à cause du cache de Konqueror, en tout cas je n'ai certainement pas fait de copié/collé d'un article vers un autre. Il vaut peut-être mieux que je change de browser ? (est ce qu'il y a d'autres utilisateurs de Konqueror ici ?) Ffx 00:21 jan 25, 2003 (CET)
Etrange en effet... Ceci dit, je suspecterais une erreur humaine avant une erreur du browser, car je ne vois pas non plus comment le browser s'emmêlerait les pinceaux de la sorte. Mais c'est pas grave. Quoi qu'il en soit, bienvenue sur Wikipedia ! FvdP 00:27 jan 25, 2003 (CET)

Titre de l'article[modifier le code]

Cette page ne devrait-elle pas s'appeler 'Série télévisée' ? Car 'télé' est familier, donc pas forcément adapté à une encyclopédie. De plus il semble qu'on ait (oulà, mauvais français !) plutôt tendance à parler des choses au singulier...
Ryo 11:22 mar 25, 2003 (CET)

Bon, page déplacéée, et liens mis à jour...
Ryo 6 avr 2003 à 11:12 (CEST)

Réactualisation[modifier le code]

Cet article date un peu, il me semble, étant donné la métamorphose du paysage des séries qui s'est produit ces dernières années. Vous ne parlez pas du tout du concept de "temps réel" qu'a introduit la série "24 heures chrono", de la liberté de ton et d'expression immense dont jouissent les séries américaines du fait du système des chaines payantes ( il faut citer HBO le leader en la matière et parler de SEX and the city). D'une façon générale, les personnages de série sont beaucoup moins lisse qu'auparavant(Jack Bauer dans "24" ou Vic MacKey ds "The Shield" ne sont pas tout blancs...) La pression grandissante des fan-club sur des séries comme X-files, ou Carnivale(cette série a été arêtée et des fans ont créé un site afin de faire une pétition pour la reprise de la série). Voila donc si j'ai le temps un jour je procéderais à quelques ajouts. D'autre part le passage "un moyen de plus d'asservir d'honnête citoyen" me paraît une expression toute faite, je remplace donc par "un moyen d'asservissement des téléspectateurs de plus". De plus je serais tenté de remplacer "scotcher les téléspectateurs" par "captiver les téléspectateurs", mais bon je laisse le soin à quelqu'un d'autre de juger. Reivilo 5 novembre 2005 à 18:42 (CET)

Pubs via liens externes[modifier le code]

Bonjour, quelqu'un a ajouté un lien vers un site sur la série télé Desperate Housewives, or si chacun ajoute le lien de sa série on va avoir une page de 3km de long donc je le supprime, mais reste ouvert à discussion. --Reivilo 8 avril 2006 à 16:45 (CEST)

Palette[modifier le code]

Elaboration d'une palette (en travaux)

Remarque[modifier le code]

Juste une remarque, je ne classerai personnellement pas "Sex and the City" dans les sitcom, celles-ci étant généralement tournées dans un minimum de décors avec des situations et personnages ultra-récurents. Un meilleur exemple: "Madame est Servie", "Marié, deux Enfants", etc.

Note de service[modifier le code]

Quelqu'un a ajouté des liens vers le site "séries paradise" pour chaque série télé, par ordre alphabétique. J'ai révoqué ses modifications, car elles me semblent inapropriées (les pages en question n'apportant rien aux pages de wikipédia, et des dizaines de liens sont créés un peu artificiellement vers un seul et même site). Si quelqu'un trouve ma démarche abusive, qu'il n'hésite pas à m'en parler. (->Jn) 25 août 2006 à 16:50 (CEST)

Parfaitement d'accord avec toi Deadhoax 25 août 2006 à 16:52 (CEST)

Liens externes[modifier le code]

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un de plus porté que moi sur la question pourrait faire un bon petit tri sur les liens externes ? Personnellement, je n'aurais rien contre tous les enlever. Sourire On remarque clairement que le spam attire le spam (s'ils sont là, pourquoi pas moi ? concurrence déloyale !), donc ça serait pas mal de sévir je pense. Merci, Manuel Menal 2 novembre 2006 à 10:57 (CET)

Je propose de limiter les liens externes aux sites "encyclopédiques" regroupant au moins une centaine de séries. Oscar M
Bonsoir
Je me suis permis de remettre les liens externes en faisant un revert vers la version d Catskingloves. Les liens externes avaient été TOUS suprimés. Certainement par erreur. Nous sommes tous d'accord que wikipedia n'est pas un dépositaire de SPAM, mais ces sites sont là en références, c'est la partie WEB de la bibliographie, et il y a consensus pour y garder « les liens externes aux sites "encyclopédiques" regroupant au moins une centaine de séries ». Merci de passer en discussion si ça pose un problème à quelqu'un. Dunwich 3 janvier 2007 à 00:23 (CET)


Comme je trouvais la liste un peu longue (et pour être équitable, il aurait fallu ajouter encore une vingtaine de liens), j'ai limité aux plus complets. Je pense les avoir bien sélectionnés.

Oscar M 9 avril 2007 à 11:18 (CEST)

Je suis d'accord pour faire le ménage, et je me permet de rajouter l'épisothèque (la vraie).
L'épisothèque n'est pas mis à jour depuis octobre 2006 et on retrouve l'équivalence des titres des épisodes également sur allociné, sérieslive et annuséries.
Là je m'interroge sur l'opportunité de créer une page équivalente à Bases de données cinématographiques de l'Internet pour les sites "encyclopédiques" sur les séries. Oscar M 9 avril 2007 à 13:35 (CEST)
finalement j'ai décidé de créer la page Bases de données télévisuelles de l'Internet Oscar M 9 avril 2007 à 14:26 (CEST)
Je pense qu'on peut rajouter Spin-Off.fr vu qu'ils sont un peu les seuls sur leur secteur ? c'est alternatif au traitement habituel des séries quoi.

Glossaire, termes manquants[modifier le code]

Je pense qu'il manque les termes faisant référence à plusieurs notions :

  • la scène se déroulant avant le générique ("pré-scène", "cold open" ?...) ;
  • l'éventuelle scène de clôture de l'épisode, pendant laquelle le générique apparaît ;
  • le récapitulatif qui précède souvent un épisode de série dramatique, introduit par les mots "Dans les épisodes précédents" ou "Précédemment dans ..."

Le parfait exemple des deux scènes un peu "à part" est Friends, avec des scènes décalées, n'ayant souvent aucun rapport avec les événements de l'épisode, ou les concluant dans un épilogue humoristique pour la scène de fin.

Bien que les notions soient connues de tous, je ne sais pas si des termes particuliers les désignent... Qu'en pensez-vous ?


Ma réponse : Pour la séquence précédent le générique et introduisant l'épisode, on parle au choix de "hook", séquence pré-générique, ou "teaser" (que personnellement je n'utilise pas, à la différence des deux autres). KNIGHT

Nettoyage[modifier le code]

Bonjour.

Après plusieures lectures de cet article, je pense qu'il mérite d'être un peu amélioré, dans la forme d'abord, mais aussi sur le fond:

  • l'article commence par une longue explication apparement destinée à expliquer un concept restrictif et particulier de série, alors qu'il faudrait commencer par un paragraphe plus général.
  • découper en sections
  • rajouter des illustrations (si on en trouve)
  • forme maladroite : "asservir les téléspectateurs", "scotcher devant sa télé", "il ne veut pour rien au monde", "Depuis 2000"
  • désemmêler. L'article commence par un distingo laborieux entre série d'épisodes (série proprement dite) et histoire découpée en épisodes (feuilleton), puis dans la suite du texte passe sans cesse de l'un à l'autre avec une certaine confusion: référence à 24h chrono, ensuite on parle du principe d'indépendance des épisodes (typique de la série proprement dite), et ensuite de l'addiction (typique des feuilletons).

Je me propose de faire un nettoyage, éventuellement en profondeur. J'irai puiser des éléments dans des ouvrages de références pour compléter. Des remarques avant que je commence ? Dunwich 30 octobre 2006 à 23:20 (CET)

Je n'ai pas encore trouvé le temps de le faire, mais je n'ai pas oublié. Dunwich 9 avril 2007 à 12:30 (CEST)
Aïe ! On est en train de se marche dessus avec Ramblas.
Je vais réinsérer ce que j'ai écrasé, retrouve moi en discussion si tu n'aime pas le nouveau plan.
Dunwich 21 avril 2007 à 12:13 (CEST)
Voilà, j'ai réintégré les modifs de Ramblas.
Je voulais dire que je me suis enfin mis à la réorg que je prévoyais de faire sur cet article. Je remercie Ramblas d'avoir fait le plus gros, c'est à dire démêler le texte ou le terme séries désignaient tantôt la définition au sens stricte et large (parfois dans la même phrase), puis de positionner le débat dessus. À partir de là, je ferai la suite de l'article qui est déjà en partie écrite : Histoire des series TV US, puis (pas encore écrit) GB et FR.
J'ai volontairement adopté la définition au sens large pour l'ensemble de l'article lorsque j'utilise le terme série, ce qui est tout-à fait possible si on construit bien ses phrases. Je pense que c'est important de rester cohérent en gardant la même définition sur tout l'article (et même dans les autres articles tanq qu'à faire), même lorsqu'on parle des séries anciennes ou de l'évolution du sens du terme.
Je ne crois pas que les exemples choisis soient les meilleurs (X-Files et Sliders), mais bon, je ne voulais pas les enlever par respect pour les précédents contributeurs. Je pense que X-Files ne contient pas vraiment d'arcs, non plus que Sliders. Urgences ferait le meilleur exemple : à la fois fondatrice ou presque d'un genre, populaire, bien connu, et vrraiment typique.
J'avais commencé à travailler sur un clavier sans accent, alors il reste peut-être des fautes d'orthographe. Il y a aussi un petit travail de cohérence à faire sur les termes techniques (sitcom, telenovelas) pour s'entendre une fois pour toute sur le genre (masculin/féminin), la francisation ou non (si francisé alors : avec accents, sans italique, forme plurielle comme en français), et sur la façon de citer une série dans le texte.
Dunwich 21 avril 2007 à 12:43 (CEST)
J'ai terminé d'insérer ce que je voulais mettre et qui était prêt. Il reste du travail de forme sur les ajouts (wikification, ortho, typo) et deux chapitres (histoire des séries GB et fr). Je fais une petite pause pour l'instant. Dunwich 21 avril 2007 à 16:17 (CEST)

Neutralité[modifier le code]

J'ai modifié le passage affirmant que "Dallas" est une série "vantant le mode de vie américain dans ce qu'il a de pire", accusation fréquente contre ce feuilleton. Je ne suis pas d'accord avec cette critique; "Dallas", feuilleton médiocre au demeurant, présente des personnages de milliaradaires cupides, des personnes riches mais malheureuses, des vies ravagées par le pouvoir et l'argent... Pour moi, c'est une idée reçue que de dire que cette série vante la toute-puissance du dollar et le rêve américain; au contraire, elle montre (certes, de façon caricaturale et manichéenne) les dessous peu glorieux du rêve américain.

On peut ne pas être d'accord avec mon opinion, mais j'estime que le "vantant le mode de vie américain" est non neutre. Dans un souci de neutralité, je l'ai remplacé par "Dallas, souvent accusé de vanter le mode de vie américain...".

Ramblas, le 22 avril à 11h49

Ce paragraphe indiquait effectivement ce que Dallas était pour expliquer pourquoi il était villipendé. Mais je suis d'accord que l'attaque était trop forte, et si on regarde de près sûrement abusive, comme tu explique. J'espère que mon ajustement convient. Dunwich 22 avril 2007 à 16:51 (CEST)
En ce qui concerne la section suivante qui est là depuis longtemps :

D'autres détracteurs des séries ne voient en elles qu'un moyen de plus pour asservir le téléspectateur en créant une dépendance au téléviseur (en faire un TV-addict, en anglais) par des moyens déloyaux : l'accroche scénaristique, les suspenses de fin de segment disposés sur les coupures de façon à retenir le téléspectateur durant la pause publicitaire.[citation nécessaire]

Je ne crois pas que cette déclaration soit vraie. Qui dans la presse sérieuse continue de dire des choses pareilles ?
Si personne n'a de source ou n'insiste pour conserver ce paragraphe, je propose de l'enlever.
Une phrase encore me gêne qui dit qu'un feuilleton c'est comme un épisode long découpé en plusieurs morceaux. Je ne suis pas d'accord : 24, Dallas ne sont pas du tout produits ni écrits comme des épisodes longs coupés en tranche. Ce concept se défend peut-être pour certaines mini-séries (exemple de mini-séries : Le Chevalier de Maison-Rouge (1963), Belphégor (1965), L'Île aux trente cercueils) mais pas en cas général. En outre, ceci me semble être un réflexion ou un avis personnel qui relève du travail inédit. À moins d'une source, je propose de l'enlever.

Dunwich 22 avril 2007 à 16:51 (CEST)

OK, on peut enlever le passage sur "le moyen d'asservir le spectateur", sauf si quelqu'un trouve une citation (récente ou ancienne; l'important n'est pas de mentionner uniquement les critiques que l'on formule contre les séries à l'heure actuelle, mais aussi les critiques qui ont été formulées par le passé), d'autant que c'est un critique qui ne me paraît pas totalement irrecevable.

D'autre part, quelqu'un peut-il me donner la définition de "série-feuilleton" selon le Guide Totem des séries télé?

verbatim:
Série : œuvre de fiction à épisodes(...) Il est de plus en plus courant que les séries tendent vers le feuilleton. C'est le cas de Hill Street Blues, Star Trek : La Nouvelle Génération, La Loi de Los Angeles, Un flic dans la Mafia... Dans cet ouvrage, nous avons baptisé ces dernières des « séries-feuilletons ».
(...)
Série-feuilleton : série tendant vers le feuilleton, notamment grâce à sa « structure modulaire » (voir ce terme)
(...)
Structure modulaire : Utilisée dans les séries-feuilletons, cette structure consiste à faire évoluer et cohabiter deux types d'histoire : tout d'abord une histoire a qui peut s'étendre sur plusieurs épisodes, ensuite des histoires b, c, d... bouclées à la fin de l'épisode.
Noter que dans le texte, Série-feuilleton est féminin, et la forme plurielle est séries-feuilletons.

Je n'ai malheureusement plus cet ouvrage sur la main, et le passage de l'article Wikipédia sur les séries-feuilletons me semble quelque peu confus et discutable: par exemple, "Desperate Housewives" est qualifié de "série-feuilleton", alors que je le classerais plutôt dans la catégorie "feuilleton"; en outre, il est écrit au sujet du série-feuilleton "si le téléspectateur en manque quelques épisodes, il ne perd pas complètement le fil, puisque la trame longue se développe lentement et sur plusieurs épisodes"; or, on peut dire la même chose d'un feuilleton médiocre comme "les Feux de l'amour" (si vous êtes courageux, essayez de regarder deux épisodes à la suite, vous verrez que l'intrigue n'évolue que très peu, et s'englue dans des dialogues interminables).

Je suis d'accord que Desperate Housewives est plutôt un feuilleton. les Feux de l'amour est aussi un feuilleton, c'est même un soap (si mes souvenirs sont bons). Le fait qu'il y ai des loners où une absence d'intrigue dans l'épisode couplé à des arcs qui avancent à une vitesse d'escargot, n'enlève pas son côté feuilleton, parce-que c'est un soap, qui est un type particulier de feuilleton. Mais comme expliqué, les limites sont floues entre feuilleton, série-feuilleton et série stricte.
À ceci s'ajoute que dans beaucoup d'esprit, le terme feuilleton est péjoratif, et beaucoups de fans de Desperate Housewives n'aiment pas l'idée qu'ils sont fan d'un feuilleton télé. D'où cette protestation, parfois inconsciente, que ce n'est pas un feuilleton. Dunwich 22 avril 2007 à 22:16 (CEST)

D'autre part, il est écrit que c'est "Urgences" qui a permis aux séries télévisées d'avoir droit de cité; mais n'y a-t-il pas eu avant "Urgences" d'autres séries qui ont été bien acccueillies par la critique? Pouvez-vous appuyer par une citation ou une référence concrète l'idée selon laquelle c'est uniquement "Urgences" qui a redoré le blason des séries TV?

Ramblas 22 avril 2007 à 17h33

Bien sûr, je ne me serai pas permis d'être aussi affirmatif sans une source.
Certaines séries ont été bien accueillies par la critique, mais ce n'est qu'après Urgences sur A2, lorsque les gens normaux (pas les jeunes qui regardent M6, pas les cultivés privilégiés qui reçoivent le câble, pas les fans qui connaissent bien) se sont mis à suivre Urgences que le dénigrement journalistique a commencé à cesser. Après tout, s'il avait continué, cela serait revenu à ce que les journaliste dénigrent une grande partie de la population, dont leurs lecteurs.
Ma source pour ceci, en plus de la synthèses d'autres ouvrages et articles, est principalement :
Alain Carrazé, Martin Winckler (collectif), Les Nouvelles Séries américaines et Britanniques 1996-1997, 8e Art, p5-7:
où ceci est expliqué, et dont voici une phrase la mieux résumante :
En France, il aura fallu attendre Urgences et son succès public pour qu'une série remplace sur une grande chaîne hertzienne le sacro-saint film du dimanche soir. Tournant dans la programmation, ou feu de paille?

Dunwich 22 avril 2007 à 22:16 (CEST)

Peux-tu insérer cette citation comme note de bas de page, s'il te plaît? Je ne sais pas comment faire.

Ramblas

Fait Dunwich 24 avril 2007 à 14:14 (CEST)

Un arc dans "X-Files"?[modifier le code]

Peut-on dire que le thème de la conspiration dans "X-Files" constitue l'arc de l'ensemble de la série? Car vu la définition que l'on fait d'un arc dans la partie "lexique", il semble qu'un arc n'est qu'une histoire parallèle qui s'étend sur plusieurs épisodes, et que ça ne peut s'étendre sur l'ensemble d'une série.

Ramblas

Je suis d'accord avec toi, pour moi, le complot de X-Files ne forme pas un arc.
Par contre, la définition de Arc dans le lexique ne me plait pas. Un arc n'est pas un thème qui oriente la série sur un groupe d'épisode. Un arc est une intrigue parallèle qui s'étend sur plusieurs épisodes. On retrouve des arcs dans les feuilletons et dans les serfeuilles (séries-feuilletons).
On ne dit pas un loner mais un stand-alone (dixit le totem)
Par contre aussi, je n'ai jamais remarqué bien de trame longue dans sliders. Il y a un but à atteindre, et une évolution lente du concept, comme dans The Invaders, ou Battlestar Galactica (la série originale) ou La Planète des Singes. Ca n'en fait pas une serfeuille pour autant. D'ailleurs Sliders n'est pas une serfeuille, dixit le guide Totem. Cet exemple date de l'époque où l'article était confus et était censé être un exemple de série (stricte) typique. Je propose de le sortir de ce paragraphe, d'arrêter de le citer en exemple de serfeuille. On peut le mettre en discussion en attendant de trouver une petite place.
X-Files et Sliders sont des mauvais exemples de serfeuille. On devrait prendre des exemples mieux choisis, à la fois indiscutablement serfeuille, reconnus comme telles dans les sources, et connus du grand public. Je propose de piocher parmi : Urgences, NYPD Blue, Ally McBeal, Caméléon, Hill Street Blues, Babylon 5, Star Trek Next G, Clair de Lune, LA Law, Un drôle de sheriff. Dunwich 22 avril 2007 à 23:46 (CEST)


Pour ce qui est de "Sliders" (j'avoue que je n'ai jamais regardé cette série, ce n'est pas moi qui ai écris le passage sur cette fiction, il me semble que je n'y ai apporté que des retouches orthographiques ou de vocabulaire), il me semble que c'est bien un série-feuilleton, d'après l'explication qui est donnée dans l'article: il y a une trame longue sur toute la série (les héros qui essayent de revenir dans leur monde d'origine) à laquelle s'ajoutent des histoires unitaires à chaque épisode. Mais je ne suis pas qualifié pour parler de cette fiction, et si l'exemple de "Sliders" te paraît contestable, tu peux l'enlever, et le remplacer par un des séries-feuilletons que tu cites, comme "Urgences" ou "Clair de Lune".

Déplacé Sliders. Reste à insérer un bon exemple de serfeuille (à faire) Dunwich 24 avril 2007 à 14:14 (CEST)

Mais s'il te plaît, explique-moi en quoi "X-Files" n'est pas un série-feuilleton (dans le guide Totem, il me semble qu'il est classé dans cette catégorie)? Et si ce n'est pas un série-feuilleton, dans quelle catégorie classerais-tu cette fiction?

Ramblas

Bon, dans Siders, il y a juste quelques répliques de temps en temps ou à chaque début d'épisode où ils disent qu'ils veulent rentrer chez-eux. Au mieux, ça fait de cette série un membre du genre roman de quête comme Le Caméléon ou Battlestar Galactica (l'originale) ou Time Tunnel. Àa n'en fait pas une serfeuille : parce la situation n'évolue pas. En outre, Totem le classe dans les séries.
Pour X-Files, j'ai pas dit que c'était pas une serfeuille, mais que c'était un mauvais exemple. C'est sûrement une serfeuille, mais pas typique : un peu particulière. Parce qu'il n'y a pas d'arcs multiples. C'est une longue série avec 80% d'épisodes qu'on peut voir dans le désordre, et 20% d'épisode relatifs à la conspiration à voir dans l'ordre. Le Totem indique série et feuilleton au lieu de série-feuilleton... Allez savoir...


Vous ne connaissez pas le terme de "mythologie" ? Je ne sais pas, avant de participer à une fiche sur les séries TV, le vocabulaire utilisé pour ce domaine, il faudrait peut-être... discuter avec des sériephiles, traîner un peu sur les forums de discussions et sites sur ce domaine, demander leur avis ? Voir ce qu'ils en pensent ? Et puis le guide Totem, c'est un ouvrage de référence, certes, mais c'est pas la vérité absolue non plus... KNIGHT

Série et téléfilm[modifier le code]

Dans la partie "la série au sens large", il est écrit: "Au sens large, la série télévisée est un ensemble de téléfilms, appelés « épisodes », construits autour d'un ou plusieurs éléments communs. Cette définition en est le premier sens[2]. Les éléments communs seront en général un groupe de personnages, mais peut-être dans certains cas juste un thème, comme pour les anthologies. Dans cette définition, la série s'oppose aux téléfilms."

Il y a là une contradiction, puisqu'on écrit "la série télévisée est un ensemble de téléfilms" et, deux lignes plus bas, "la série s'oppose aux téléfilms". Il faut clarifier tout ça. D'abord, qu'entendez-vous par "téléfilm"? L'article "téléfilm" sur Wikipédia n'est pas très éclairant.

Ramblas

Exact. Téléfilm, ce n'est pas n'importe quel métrage fait pour la TV. Un épisode d'une série ne peut pas vraiment être qualifié de téléfilm.
Changé.

Histoire des séries télé[modifier le code]

Dans la sous-partie sur les séries télé américaines, il est écrit, à propos de la série "Des Agents très spéciaux" qu'elle "mêle science-fiction, futurisme et espionnage". Qu'entendez-vous par "futurisme"? Ce terme désigne normalement un mouvement artistique du début du vingtième siècle, il me paraît impropre ici. Entendiez-vous "anticipation"? Si c'est le cas, la notion d'anticipation est déjà impliquée dans l'idée de science-fiction, il suffirait d'écrire "qui mêle science-fiction et espionnage".

Ramblas


Le mot futuriste pour cette série, je l'ai trouvé dans une source. Je n'arrive pas bien à concevoir la différence entre futurisme et SF, mais il y en a peut-être une. Laisse moi faire quelques recherches.
Il s'agit en fait du futurisme, sous-genre de la SF. La SF comme tu sais est un vaste genre qui inclut le space-op, le cyberpunk, le fantasy... Dans cette série, c'est le genre de la SF qui est constitué de plein de gadgets futuristes, aussi bien techniquement que visuellement. Source : Les Grandes Séries américaines - des origines à 1970. J'ai corrigé le texte de l'article.

Je me suis permis de remplacer "futurisme de science-fiction" par "science-fiction futuriste", qui sonne mieux et est plus compréhensible. L'ennui, c'est que l'emploi du terme "futurisme" (ou "futuriste") me gêne; normalement, il désigne un mouvement artistique qui n'a rien à voir avec l'anticipation ou la SF (voir l'article futurisme), c'est dans la langue familière que "futuriste" désigne une oeuvre qui a trait à la SF. Es-tu sûr que "futurisme" est un terme consacré par les amteurs de SF?

Ramblas


D'autre part, je ne vois pas l'intérêt de l'explication sur l'apparition de la télé couleur en Grande-Bretagne; je ne comprends pas en quoi il peut apporter des éclaircissements sur le thème ses séries.

Ramblas


Je me suis peut-être laissé entraîné. L'apparition de la couleur a pourtant marqué un tournant dans la production, même si c'est plus un tournant technique que artistique (mais imagine Amicalement vôtre en noir-et-blanc... ça n'aurait jamais pu être). S'il y a un article sur l'histoire de la TV en UK, on peut le migrer là-bas, sinon, je propose de la garder en attendant.

Formula show[modifier le code]

Dans le passage sur l'unité des séries au sens large: je propose de supprimer le passage sur "Sliders" (toutefois, je reconnais que c'est généreux de la part de Dunwich d'avoir essayé de le replacer autre part), car il est redondant avec "Columbo", autre exemple de formula show: ce qui fait l'unité de "Columbo", c'est non seulement le personnage joué par P. Falk, mais aussi une même trame: présentation du meurtrier, meurtre, entrée en scène de Columbo, résolution de l'affaire (cette trame concerne la totalité des épisodes, mis à part un seul, je crois, où il enquête sur un enlèvement).

Ramblas

Je ne trouve pas que Columbo soit un bon exemple de formula show. La trame n'est pas toujours respectée. Et s'il n'y a que ça comme formule, ce n'est pas assez pour en faire un bon formula Show, à comparer avec Mission Impossible.
Columbo est cité plusieurs fois comme exemple, alors même que le mode de production de ce programme, en fait une limite entre une série et une suite de dramatiques. Donc je dirai d'y aller mollo sur Columbo comme exemple. Dunwich 7 mai 2007 à 13:19 (CEST)

Story arc[modifier le code]

Est-il juste de dire qu'un arc peut occuper une saison entière d'une série? Le contenu de l'article sur les séries TV (dans la partie série-feuileton, "lorsqu'une de ces histoires n'occupe qu'une partie de la saison, on dira qu'il s'agit d'un arc") et l'article "story arc" ("un story arc est constitué d'une saison entière ou d'un groupe d'épisodes d'une série télévisée") se contredisent.

Ramblas

J'ai deux remarques sur la définition d'un arc. Ca n'est pas forcément moins long qu'une saison entière, et ça se trouve aussi dans les feuilletons. L'article est à changer. Source : totem.
Qu'en pensez-vous ?
Dunwich 25 avril 2007 à 20:53 (CEST)

D'accord, tu peux modifier les articles "série télévisée" et "story arc" en fonction de la définition du Totem..

Ramblas

C'est dans ma liste des tâches... Dunwich 7 mai 2007 à 13:19 (CEST)

"Clair de lune", un série-feuilleton?[modifier le code]

Il faudrait qu'on trouve un bon exemple de série-feuilleton, à intégrer à la sous-partie "série-feuilleton", pour expliquer clairement en quoi consiste ce type de fiction. Que pensez-vous de "Clair de lune"? D'autant que ça m'a l'air facile à expliquer: la trame longue est l'évolution des relations entre C. Shepherd et B. Willis, et les "petites histoires" sont les enquêtes qu'ils mènent à chaque épisode.


Ramblas

OK pour moi Dunwich 7 mai 2007 à 13:19 (CEST)

exemples de séries et feuilletons célèbres[modifier le code]

Je me suis permis de retirer "Stargate SG-1" de la liste des exemples de séries célèbres, car il y a beaucoup d'exemples de séries (anciennes ou récentes) plus connues. La liste me semble bonne telle qu'elle est actuellement, inutile de trop la rallonger.

Ramblas

Je vois un peu l'intérêt de cette section, mais je vois surtout que c'est la porte ouverte à des débats sans fin. Vous ne voulez-pas plutôt enlever cette section ? Dunwich 7 mai 2007 à 13:19 (CEST)

X-Files[modifier le code]

Dans la partie "série-feuilleton", je propose de supprimer le petit paragraphe sur X-Files. A mon sens, il ne montre pas assez clairement la différence entre X-Files et les autres types de serfeuilles (s'il y en a une); d'autant que même pour X-Files, il est préférable de suivre l'ensemble des épisodes dans l'ordre (comme pour les autres serfeuilles), à la fois pour apprécier l'évolution des relations entre les personnages et pour comprendre tous les détails de l'intrigue, indépendamment de l'histoire du complot (par exemple, pour comprendre pourquoi Mulder et Scully ne travaillent plus au bureau des affaires non classées au début de la sixième saison). Il me semble que ce paragraphe risque d'embrouiller le lecteur plus qu'autre chose.

--Ramblas 22 septembre 2007 à 22:43 (CEST)

Ok. Carte blanche.
DENIS 48 22 septembre 2007 à 22:57 (CEST)

Vocabulaire associé: "série"[modifier le code]

Dans la partie "vocabulaire associé", quelqu'un a ajouté le terme "série" (ce qui n'est pas vraiment utile, car la première partie de l'article consiste précisément à définir ce terme), qu'il a défini ainsi: "Série : Des histoires continues qui incluent généralement les mêmes personnages et les mêmes lieux mais dont les épisodes sont relativement indépendants les uns des autres et ont leur conclusion propre.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette définition, on a expliqué plus haut dans l'article que le terme "série" désigne à la fois les séries au sens strict (c'est-à-dire des ensembles d'épisodes relativement indépendants), les feuilletons (des épisodes formant une même histoire) et les séries-feuilletons (un type de fiction intermédiaire entre le feuilleton et la série au sens strict).

"Ces épisodes ont une durée variant entre 40 et 55 minutes environ, afin de rentrer dans une grille horaire d'une heure, avec ou sans publicité."

Pas nécessairement, Columbo est un exemple de série au sens strict dont les épisodes durent plus d'une heure.

"Drôles de dames ou Les experts sont des exemples de séries (Engl. Series). "

Je conteste l'exemple des Experts: certes, chaque épisode met en scène une ou deux enquêtes qui sont bouclées à la fin de l'épisode, mais il y a en parallèle des histoires qui se poursuivent sur plusieurs épisodes (les difficultés que rencontre Catherine avec son ex-mari, Nick qui arrête une prostituée dans un épisode avant d'avoir une liaison avec elle quelques épisodes plus tard, Warrick qui a des problèmes avec un juge avec qui il fait des paris...). Je dirais plutôt que c'est un série-feuilleton.

"Certaines séries peuvent également être "sérielles" (Engl. Serial), c'est à dire que l'histoire est continue tout au long d'une saison et se conclut, partiellement (Desperate Housewives) ou totalement (24 Heures Chrono) lors du dernier épisode. Ces séries sérielles ont souvent recours au cliffhanger afin de garder le spectateur en haleine d'un épisode à l'autre."

Ce sont des exemples de feuilletons (ou éventuellement, des séries-feuilletons), certainement pas des séries au sens strict. On ne peut pas dire, à mon sens, qu'un épisode de Desperate Housewives soit "relativement indépendant" des autres.

J'ai supprimé l'ensemble de ce passage (sans vouloir offenser son auteur), car sa présence n'est pas indispensable et son contenu est contestable. Cordialement,

--Ramblas 6 novembre 2007 à 15:17 (CET)

Effectivement, ça me semble redondant. Par contre, le terme sérielles que je ne connais pas, s'il est confirmé qu'il existe, alors il faut le mettre avec sa définition. Je suis pour garder une entrée comme ça : « série : voir définition en début d'article ».
Dunwich 8 novembre 2007 à 13:14 (CET)
D'accord avec l'entrée proposée par Dunwich.
Denis_48 porter plainte 8 novembre 2007 à 15:58 (CET)

Ce n'est pas vraiment le "début de l'article" qui définit ce qu'est une série, c'est carrément toute la première partie de l'article (au moins les trois premières sous-parties), qui explique ce qu'est une série au sens large, une série au sens strict... Autant écrire "série: voir première partie de l'article". Mais ça ne me paraît pas indispensable, je le répète, de définir ce qu'est une série dans la partie "vocabulaire associé", sachant qu'on l'a fait plus haut et plus en détail. On peut supposer que le lecteur qui est arrivé à la partie "voc associé" a compris ce qu'est une série.

En revanche, vous paraît-il nécessaire d'ajouter les définitions de "feuilleton" et "épisode" dans la partie "vocabulaire associé"? J'y ai réfléchi, je ne sais pas trop quoi penser à ce sujet: au début de l'article on mentionne déjà le terme épisode avec un lien vers l'article qui porte ce nom, et on explique ce qu'est un feuilleton télévisé dans la première partie de l'article "série télévisée". Par ailleurs, je n'avais jusqu'alors jamais rencontré le terme "sériel" qualifiant une série télé; donc je ne pense pas qu'il faille le définir, à moins que quelqu'un prouve que c'est un terme consacré. --Ramblas 8 novembre 2007 à 20:29 (CET)

Je vous donne mon avis  : il y a des gens qui ne vont pas lire tout l'article, et qui vont aller directement dans la définition. Quelqu'un qui veut une définition de série en deux lignes, il va la chercher là. Donc il faut au moins que les entrées soit dans la liste (feuilleton, série, épisode...). Soit on y met un résumé de deux lignes, soit on renvoit vers la section ou l'article adéquat, soit les deux. Dunwich 9 novembre 2007 à 11:43 (CET)
OK. J'opte pour la solution qui consiste à définir le terme "série" en quelques lignes (donner la déf au sens strict et la déf au sens large). Exemple possible: "série, ou série télévisée: OEuvre de fiction audiovisuelle destinée à être diffusée à la télévision et non au cinéma, composée de plusieurs épisodes, construits autour d'éléments communs (par exemple, des personnages ou des thèmes récurrents). Au sens strict du terme, une série est une fiction dont chaque épisode raconte une histoire complète et compréhensible d'elle-même (Chapeau melon et bottes de cuir, Columbo, Mission: Impossible...), et s'oppose au feuilleton. Au sens large (et communément accepté aujourd'hui), le terme désigne tout type de fiction audiovisuelle à épisodes, y compris les feuilletons ou les séries-feuilletons. --Ramblas 9 novembre 2007 à 17:10 (CET)

"Un série-feuilleton" ou "une série-feuilleton"?[modifier le code]

Dans cet article, le terme "série-feuilleton" est tantôt employé comme s'il s'agissait d'un terme féminin ("le téléspectateur de la série-feuilleton n'a pas l'impression d'être captif"), tantôt comme s'il s'agissait d'un terme masculin ("Clair de lune est donc un série-feuilleton"). Il faudrait qu'on se décide une fois pour toutes: c'est masculin ou féminin?

--Ramblas 5 décembre 2007 à 16:21 (CET)

A vue de nez, c'est un féminin. On prend le genre de série.
Denis_48 porter plainte 5 décembre 2007 à 17:08 (CET)

Importance de l'article[modifier le code]

Il me semble que l'article "série télévisée" soit d'importance élevée (il a un impact large et apporte des connaissances au niveau de la culture générale). Je dirai même que dans le cadre du projet "télévision", il est d'une importance maximale, et ce pour plusieurs raisons: les séries télé représentent une part essentielle de la programmation de nombreuses chaînes (certaines chaînes comme Série Club y sont d'ailleurs entièrement consacrées), aucun analyste du monde de la télévision ne peut se permettre d'ignorer les séries télé; il y a des magazines et de nombreux ouvrages sur les séries télé; et plusieurs séries ont profondément marqué la culture de générations de téléspectateurs (des personnages comme Columbo ou Spock sont connus de presque tout le monde, tout le monde ou presque connaît le générique de Mission: Impossible...). Voir Projet:Télévision/Évaluation/Comité.

--Ramblas 23 janvier 2008 à 17:49 (CET)

Parfaitement d'accord avec toi, j'ai modifié en conséquence. ◄Kildgorn► [ psst !] 2 février 2008 à 04:18 (CET)

Vocabulaire associé[modifier le code]

Bonjour, serait-il envisageable de scinder l'article afin d'avoir une page de vocabulaire associé ? Je trouve la section de l'article complètement illisible en l'état et elle rallonge fortement l'article, alors que le contenu est très intéressant. Si plusieurs personnes sont d'accord, on pourrait donc créer l'article Vocabulaire des séries télévisées ou Vocabulaire de série télévisée. Un simple {{Article détaillé|Vocabulaire détaillé}} fera l'affaire dans l'article principale, ainsi qu'une courte explication de trois ou quatre lignes. Il faudrait toutefois préciser que le nouvel article est une {{annexe de|série télévisée}} et se baser sur d'autres pages de vocabulaires (telles celles se trouvant dans la catégorie du vocabulaire sportif). Frór Oook? 4 avril 2008 à 09:43 (CEST)

Définition de "soap opera"[modifier le code]

Bonjour. Dans la partie "Vocabulaire associé", la définition du terme Soap opera me gêne un peu : "Feuilleton quotidien, tourné à un rythme extrêmement soutenu (environ 250 épisodes par an), généralement diffusé l'après-midi dans les pays anglophones". Le problème, c'est que certains feuilletons sont considérés comme "Soap operas" alors qu'ils ne comportent pas plus d'une trentaine d'épisodes par saisons (c'est le cas des prime time serials comme Dallas ou Dynastie, par exemple). La caractéristique principale d'un soap, ce n'est pas vraiment le nombre d'épisodes. Comment définir ce qu'est un soap opera ? L'article Soap opera n'apporte d'ailleurs pas vraiment d'éclairage à ce sujet. --Ramblas (d) 3 juillet 2009 à 18:11 (CEST)

Je viens de modifier la définition, en espérant que c'est maintenant plus clair (et surtout, pas inexact). --Ramblas (d) 6 juillet 2009 à 01:41 (CEST)

Types de séries[modifier le code]

Dans la partie "Types", définissant les principaux types de série, il y a quelque chose qui me chiffonne. Je cite : "On distingue quatre grands types de séries : le feuilleton télévisé (dont fait partie le soap opera), la série-feuilleton (dont fait partie la sitcom), l’anthologie et la mini-série. On peut également ajouter un autre grand type de série, la shortcom", avec références à l'appui. L'ennui, c'est que cette définition n'évoque pas ce que je serais tenté d'appeler les "séries à épisodes unitaires", qui mettent éventuellement en scène des personnages récurrents, mais dont les épisodes peuvent être vus dans n'importe quel ordre (car chaque épisode raconte une histoire complète et il n'y a pas de véritable évolution des personnages d'un épisode à l'autre). Columbo est le premier exemple qui me vienne à l'esprit (mais les exemples contemporains sont rares).

Pour mémoire, je cite la définition du terme "Série" tirée du Guide Totem des séries télé, par Martin Winckler et Chrsitophe Petit (p.390) : "Série : OEuvre de fiction à épisodes ayant en commun des personnages, des décors ou un type d'intrigue réguliers. Chaque épisode constitue une histoire complète, mais celle-ci peut parfois être constituée de deux parties (elle correspond alors à deux épisodes). Il est de plus en plus courant que les séries tendent vers le feuilleton. C'est le cas de Hill Street Blues, Star Trek : La Nouvelle Génération, La Loi de Los Angeles, Un flic dans la mafia... Dans cet ouvrage, nous avons baptisé ces dernières des "séries-feuilletons". Voir aussi "anthologie". "

Ce qui veut dire que l'anthologie n'est qu'un type de "série à épisodes unitaires". Dès lors, on pourrait dire que les principaux genres de séries sont les suivants : les séries à épisodes unitaires (ce qui inclut les anthologies), les feuilletons (notamment les soaps), les séries-feuilletons (dont les sitcoms), les miniséries et les shortcoms. --Ramblas (d) 21 juin 2011 à 23:08 (CEST)

Bien vu ! Columbo peut être qualifié de « série classique » (selon Séries et feuilletons T.V.: pour une typologie des fictions télévisuelles de Stéphane Benassi et Images du récit de Philippe Sohet), de « formula show » (selon Les miroirs obscurs de Martin Winckler), de « collection de téléfilms » (selon Séries TV: pourquoi on est tous fans de Allan Gorsën) ou de « téléfilm avec protagonistes récurrents » (selon Du roman-feuilleton à la série télévisuelle : pour une rhétorique du genre et de la sérialité de Danielle Aubry). Selon Les séries télé d'Alain Carrazé, on peut utiliser le terme de « série bouclée » pour une série dont les épisodes se suivent indépendamment des autres. J'aurais donc tendance à utiliser ce dernier terme. – Bloody-libu (ö¿ô) 22 juin 2011 à 00:46 (CEST)
Je serais moi aussi tenté d'utiliser le terme "série bouclée", si vous me dites qu'un auteur d'ouvrages sur les séries l'a déjà utilisé (de tous les termes que vous avez cités, c'est celui qui me semble le moins restrictif). En conséquence, il faudrait modifier le plan de l'article (du moins, de la partie "Types"). Ainsi, on expliquerait qu'il y a :
1) les séries bouclées (à l'intérieur de la partie consacrée aux séries bouclées, on inclurait une sous-partie consacrée aux anthologies)
2) les feuilletons
3) les séries-feuilletons
4) les miniséries (personnellement, je pensais que les miniséries n'étaient qu'un type spécifique de feuilleton, mais si vous me dites qu'un auteur a établi qu'il s'agissait de deux genres différents, OK)
5) les shortcoms. --Ramblas (d) 22 juin 2011 à 10:32 (CEST)
FaitBloody-libu (ö¿ô) 22 juin 2011 à 13:28 (CEST)
Très bien. --Ramblas (d) 22 juin 2011 à 17:34 (CEST)

Hill Street Blues, ancêtre des séries policières ?[modifier le code]

Dans la partie décrivant les différents genres de série, il est expliqué : "Capitaine Furillo (Hill Street Blues) est reconnue comme étant l'ancêtre des séries policières", avec référence à l'appui. Même si cette citation est sourcée, elle me semble contestable, pour la simple raison que cette série est relativement récente (elle date des années 1980), alors que d'autres séries policières existaient déjà bien avant (par exemple, Columbo ou en France Les Cinq Dernières Minutes, pour ne citer que celles-là). La citation ne voulait-elle pas plutôt dire que Capitaine Furillo est reconnu comme étant l'ancêtre des séries policières contemporaines (c'est-à-dire, des séries qui s'intéressent généralement moins à l'énigme policière qu'au personnage de l'enquêteur) ? --Ramblas (d) 25 juin 2011 à 10:21 (CEST)

Encore une fois, bien vu, il manquait en effet le mot « contemporaines ». – Bloody-libu (ö¿ô) 25 juin 2011 à 12:09 (CEST)

Bonjour, Je vous livre mes impressions après avoir lu cette page. Faites-en ce que vous voulez. On parle de séries Françaises, Américaines et Anglaises, mais il y a évidemment un tas de séries d'autres pays (Australie, Allemagne, par exemple). Des exemples de séries disparues sont également absents. Je trouve donc la page incomplète. De même, “X-Files” a un nom officiel en français (“Aux frontières du réel”). Pourquoi utiliser la version en anglais dans l'article?

Sinon, j'ai appris des choses; pour ça, l'article est très bien.

Premier shortcom français[modifier le code]

Je veux bien que l'on écrive « En France, Un gars, une fille, lancé en 1999, est la première shortcom.» mais quid des Deschiens (1993) ? 212.198.160.220 (d) 10 mars 2013 à 16:00 (CET)

Durée d'un shortcom[modifier le code]

Si j'en crois le site Industrie culturelle, la durée d'un shortcom peut aller jusqu'à 26 minutes. Les références que j'ai pu trouver concernant les 7 minutes de durée maximales sont toutes des copier/coller de Wikipédia. 212.198.160.220 (d) 10 mars 2013 à 16:16 (CET)

Historique[modifier le code]

Commencer le paragraphe historique par "(...)l'histoire des séries télévisées a été dominée principalement par trois pays : la France, les États-Unis et le Royaume-Uni, aussi bien en quantité qu'en qualité" est, en plus d'être prétentieux et eurocentriste, faux. L’Amérique latine produit chaque année plus de séries télévisées (les fameuses "telenovelas") que que ce que la France ou le Royaume unis produisent en 10 ans. Je serais curieux de voir les chiffres pour les pays asiatiques du type Inde, Chine ou Japon. Après question qualité c'est un autre sujet mais dire que la France domine l'histoire des séries télévisées en terme de quantité est absurde.

Bonjour, tout d'abord il faut apprendre à signer et à mettre votre contribution à la fin de la page. Ensuite, cet article, comme tous ceux sur Wikipédia, sont dans un processus d'amélioration constant. Vous pouvez l'améliorer, par exemple... Sur le fond, je suis assez d'accord avec vous. Cette partie est un peu exagéré. Néanmoins, on parle bien de quantité et de qualité. Les hispaniques (désolé j'ai pas d'autre terme qui me viennent là tout de suite) produisent beaucoup mais sans beaucoup de variété. L'Inde produit peu (eux c'est les films), pareil pour la Chine. Pour le Japon et la Corée, on a une production importante, mais encore trop peu commentée (hors des animes pour le Japon). Cordialement, Apollinaire93 (discuter) 14 juillet 2015 à 00:28 (CEST)